Comment peut-on choisir ses locaux commerciaux ?

Les personnes qui investissent avec discernement dans les locaux commerciaux peuvent constituer un bon placement. En effet, l’investissement dans un local commercial offre une rentabilité 2 fois plus élevée que l’immobilier locatif d’habitation. L’investisseur profite d’un bail long duré et peut répercuter davantage de charges sur les locataires. Ceux qui souhaitent créer un magasin ou ouvrir un restaurant doivent bien choisir l’emplacement de l’établissement. Pour bien choisir le local commercial, il est important de prendre en compte la zone géographique, l’attractivité du lieu ou encore la surface du local.

Locaux commerciaux : comment réussir l’implantation ?

Les commerçants qui veulent rechercher un local pour y aménager leurs boutiques devront prendre en considération la qualité du point de vente et son emplacement. Pour réussir un commerce de proximité, le choix de l’emplacement est un détail délicat de son projet. Cette phase est aussi importante que la préparation du concept en lui-même. Il est crucial de bien réfléchir à l’endroit où l’on souhaite ouvrir la boutique puisque la qualité de la zone géographique contribue au succès ou à l’échec du projet. La sélection de l’emplacement doit inclure différents éléments comme l’accessibilité en transport en commun, à pied, en voiture. La circulation de la rue est également un élément important : présence d’un feu qui oblige les automobilistes à s’arrêter devant l’enseigne, fréquence des passants… L’ensoleillement est un détail important surtout lorsque l’on décide d’ouvrir un bar restaurant avec terrasse.

Il est important d’étudier les commerces environnants. Une boutique située à proximité des grandes enseignes permet de profiter d’un nombre élevé de consommateurs tout comme les magasins situés dans des quartiers commerçants ou dynamiques. Ceux qui souhaitent ouvrir un snack doivent privilégier les emplacements situés près des bureaux. Le choix de l’emplacement peut également varier selon des univers de consommation identique ou complémentaire.

Le plus important dans le choix de l’emplacement de son commerce est que l’endroit convient aux concepts et aux consommateurs ciblés. Les commerces de flux doivent être implantés dans des endroits stratégiques si on souhaite atteindre une rentabilité. La valeur financière de l’immobilier commercial varie selon sa localisation. En effet, le montant des loyers est de plus en plus élevé si l’emplacement est bien situé.

Menez l’enquête :

Lorsque l’on convoite un local commercial, il est recommandé d’analyser la fréquence des passants, le flux automobile, la dynamique du quartier, l’efficacité des commerces aux alentours… Il faudra également demander aux passants et aux habitants du quartier l’habitude de consommation et leur impression sur le voisinage. On peut également entreprendre une enquête approfondie en s’informant sur la durée de la mise en location de l’immobilier commercial, l’image de l’ancien commerce dans le quartier ainsi que ses caractéristiques.

Prendre en compte l’agencement lorsque l’on recherche des locaux commerciaux

La première chose à faire avant de commencer les visites des différents locaux commerciaux est de préparer un cahier des charges. Ce document rassemble différentes exigences telles que la taille de l’établissement, la visibilité de la vitrine, la surface de la réserve, la zone de vente, son accessibilité PMR, la hauteur du plafond… Grâce à ces données, on dispose de suffisamment d’infos pour savoir si les biens convoités peuvent accueillir le projet.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé d’effectuer un devis précis des différents travaux à réaliser. Avant la signature du bail commercial, il est important de bien lire les clauses contenues dans le document.

Informations supplémentaires : La chambre de commerce et d’industrie dont dépend le bien immobilier convoité propose des études de marché dont le prix varie de 150 à 5000 € selon la complexité de l’enquête. La CCI renseigne également ses clients sur la vie des commerces de proximité. Les informations sont très utiles, car elles concernent le secteur d’activité.