Pourquoi investir dans l’immobilier de bureau dans les régions ?

L’investissement dans le marché de l’immobilier de bureau dans les régions est très dynamique. Cette ardeur est valable aussi bien en demande placée que lors d’un investissement. Les utilisateurs des immobiliers de bureau sont privés, on constate que les investisseurs sont la plupart des nationaux.

Les prévisions des immobiliers de bureau sont estimées à 1,4 million de m²

Si lors du premier semestre 2016, on estime à 643 200 m² de surface de biens immobiliers de bureau, à la fin de l’année 2016 on a constaté que les surfaces ont atteint 1,3 à 1,4 million de m². D’après le groupe de conseils en immobilier d’entreprise CBRE, le dynamisme du secteur de l’immobilier de bureau est dû aux utilisateurs privés des PMI, PME, sièges sociaux, Grands Comptes, secteur public provenant des collectivités locales, régionales ainsi que les hôpitaux… Précisons que les acteurs traditionnels des marchés régionaux contribuent également au dynamisme du marché de l’immobilier de bureau. En ce qui concerne les livraisons d’immeubles neufs, ces transactions sont limitées dans les grandes métropoles. En 2017 les locations d’immeubles pourront favoriser un développement de l’offre tandis que les valeurs locatives restent stables dans la plupart des métropoles excepté le programme tertiaire d’exception.

À savoir

Des investisseurs nationaux tels que l’OPCI, les Caisses de retraite, le SCPI, les Compagnies d’assurances ont investi 661 M€ au cours du premier semestre. La ville de Lyon concentre 57 % des volumes malgré la compression de 4,80 % du taux de rendement des immobiliers de bureau situé dans la capitale de la gastronomie.