Assurer un sac à main en tant que professionnel

Assurer un sac à main

Les professionnels utilisent un sac à main pour ranger des objets de valeur dont certains sont importants pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Ordinateur ou téléphone portable, moyen de paiement, agenda, clés, répertoire de contacts… la perte d’un sac à main et surtout de son contenu peut être un véritable désastre pour tout professionnel. La solution pour y remédier est de le protéger en souscrivant à une assurance adaptée.

Quid d’une assurance sac à main pour les professionnels ?

Des assureurs proposent à leurs clients des garantis sacs à main pour les professionnels. Ces contrats de garantie prennent en charge des objets ainsi que les informations contenues dans le sac. Lors d’un vol de sac à main, la compagnie d’assurances couvre la réédition des moyens de paiement, indemnise les objets de valeur perdue lors du vol, la conception de nouvelles clés ainsi que le dédommagement des communications téléphoniques entreprises après la perte du téléphone ainsi que les paiements frauduleux entrepris par la carte bancaire volé ou chéquier.

L’assuré victime d’un vol peut jouir d’une assistance afin de refaire ses papiers officiels tels que le permis de conduire, carte d’identité… L’indemnisation ne se fait qu’en respectant une règle stricte. La prise en charge n’est valable que lorsqu’il s’agit d’un vol à l’arraché et non une négligence telle qu’un téléphone portable oublié dans un café, un ordinateur volé en le laissant dans une voiture… Ceux qui ne souhaitent pas souscrire une assurance sac à main pourront au moins songer à l’assurance moyen de paiement.

D’autres solutions pour indemniser son activité professionnelle

Il existe d’autres catégories d’assurances différentes de l’assurance sac à main pour pouvoir être indemnisé en cas de vol. Parmi ces offres on peut citer l’assurance multirisque habitation, l’assurance moyen de paiement, la garantie qui couvre la perte d’un téléphone portable ou encore la garantie des accidents de la vie ou GAV.

Les personnes qui perçoivent de faibles revenus peuvent saisir la Commission des indemnisations des victimes d’infractions ou Civi du tribunal de grande instance. Cette commission intervient pour un vol dont le remboursement est limité à 4179 €. L’indemnisation bénéficie d’une limite de 1393 € de ressources mensuelles ou dans le cas où la victime ne peut pas se faire dédommagée par d’autres structures et que le préjudice provoque des troubles terribles au quotidien.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES