Business coaching et management éthique

Différence entre psychologie et coaching en entreprise

La psychologie est une discipline visant la connaissance des activités mentales ainsi que les comportements en fonction des conditions de l’environnement. Il s’agit d’une connaissance empirique, intuitive sur les comportements humains, des idées et des sentiments.

Le métier de psychologue diffère du coach par le fait qu’un psychologue cherche à comprendre l’origine du problème. Quant au coach, les séances ou les thérapies brèves permettent à l’accompagnateur de se focaliser sur les solutions afin de mettre en place un changement.

Les bienfaits du business coaching apportent une performance à l’entreprise et bien-être

Le principe du coaching est que la séance se vit dans l’action. Quant au coaching professionnel appelé également coaching en entreprise, cette discipline vise à accompagner les travailleurs ou les équipes de salariés à atteindre leurs objectifs ou la réussite de l’évolution personnelle et professionnelle. Notons que le coaching en entreprise n’est pas uniquement réservé aux employés puisqu’il convient également aux managers et/ou collaborateurs.

Le business coaching, l’autre nom du coaching, est un accompagnement qui résoud les difficultés au sein de la société ou en dehors de l’entreprise. Cet accompagnement vise également à l’adaptation d’une situation nouvelle telle qu’une fusion d’entreprises, changement de poste ou de direction. On peut aussi faire appel à un coach professionnel pour bénéficier d’un accompagnement d’aide à la décision, accompagnement de développement d’aptitudes visant à améliorer l’efficacité de la performance structurelle ou relationnelle.

Une société est un endroit où se déroulent des milliers d’interactions humaines. Ces interactions qui peuvent être heureuses ou désastreuses évoluent autour d’un projet commun. Le niveau de qualité des interactions joue un rôle majeur sur l’évolution de l’entreprise ainsi que l’harmonie entre les collaborateurs.

Apporter des modifications dans les conditions de travail

Régulièrement, des salariés peuvent ressentir de plus en plus de pression au sein de l’entreprise. En profitant des séances de business coaching, les personnes accompagnées individuellement ou les groupes de personnes formées pourront exprimer leur volonté de changement personnel ou transformation des conditions de travail. Cet exercice a pour objectif d’améliorer le bien-être et la performance professionnelle.

Pour que le coaching d’entreprise fonctionne correctement, il est primordial que le coaché ou le groupe de travailleurs accompagnés ressente une véritable motivation. L’envie de s’améliorer ou de transformer la condition de travail doit également être une urgence. Les séances de coaching nécessitent une véritable implication de la part des personnes accompagnées ainsi que du coach.

Objectif du coach : trouver une solution

La première intention du coach consiste à aider les salariés accompagnés à se servir de leur capacité et de leurs ressources afin d’entreprendre le changement nécessaire et atteindre les objectifs définis avant de commencer les séances. Tout au long de l’accompagnement, le coach se sert de ses outils afin de rechercher l’origine du problème. L’intervention de l’accompagnateur consiste à différencier le problème qui peut être présenté par la partie émergée de l’iceberg ainsi que la zone du problème à traiter. L’espace du problème qui représente la partie invisible est bien plus intéressant à étudier si l’on souhaite que le coaché puisse bénéficier d’un réel changement.

Pour renforcer ses compétences, le coaché doit prendre en compte lors des séances de coaching, le système hiérarchique et l’organisation du travail. En plus de la prise en compte des architectures visibles de la société, les salariés formés doivent aussi tenir compte des relations humaines relatives aux interactions professionnelles. Il s’agit des architectures invisibles au sein de la compagnie.

Importance de la mise en place des objectifs

Au commencement d’une séance de business coaching, il faudra fixer un objectif spécifique, mesurable, réaliste et atteignable dans le temps. Sans plan d’action, le coaching ne peut pas commencer. À chaque fois qu’une session d’accompagnement se termine, on met en place une mission concrète dont l’objectif consiste à s’approcher de plus en plus du but que l’on souhaite atteindre.

La préparation, la décision et la responsabilité de la mise en place de l’application d’un plan d’action concret relève du rôle du principal intéressé, le coaché. Cette lourde tâche se fait également en se faisant aider par l’accompagnateur. Toutefois, la personne accompagnée est le seul à décider de ce qu’elle souhaite changer réellement dans sa dynamique personnelle et/ou professionnelle.

À la fin des séances de business coaching, on doit réaliser une mise au point final. Ce bilan a pour objectif d’évaluer le chemin parcouru par rapport à son objectif. Cette appréciation se fait généralement en présence d’un témoin qui était présent au tout début de la séance d’accompagnement.

Profiter d’un management éthique

Quels sont les avantages du business coaching ?

L’objectif du coaching en entreprise consiste à favoriser une meilleure mobilisation des collaborateurs ravis d’apporter leur contribution dans l’évolution de leur société. Le business coaching vise également à rétablir, consolider, construire la confiance dans le contrat d’association entre les salariés et la société. Le coach professionnel apprend à mobiliser l’énergie des différents acteurs qui œuvrent pour la réussite d’un projet commun. Il concilie la performance et le bien-être qui représente de véritables enjeux de santé publique. Suivre des séances de coaching en entreprise vise à éviter les risques psychosociaux tels que le burn-out, en veillant à une amélioration des conditions de travail. Recourir à un business coach est un moyen de se différencier de la concurrence tout en favorisant l’image externe et interne de la compagnie. Ces séances permettent entre autres de fidéliser les collaborateurs de la société, simplifier les recrutements…

Définition du management éthique

L’approche globale du management éthique permet d’œuvrer pour une coopération en prenant compte d’une reconnaissance réciproque entre la compagnie et les salariés. Cette discipline met en œuvre les démarches des pratiques managériales tout en améliorant le bien-être des collaborateurs et de la société.

Le souci avec plusieurs organisations est que leurs réglementations sont à cheval entre 2 systèmes de valeurs contradictoires. Il s’agit du capitalisme du XIXe siècle et la philosophie marxiste. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de rendre hommage aux entreprises qui œuvrent pour une meilleure répartition du management de l’organisation. On constate que plusieurs compagnies bornées par leurs objectifs effrénés de faire le maximum de profit à court ou très court terme ne remarquent pas qu’elles exploitent leurs employés qui se sentent oppressés. La souffrance des travailleurs au sein des sociétés est un fléau qui se manifeste par l’envie de satisfaire les actionnaires sans tenir compte du bien-être des salariés.

La technique pour retenir les jeunes collaborateurs talentueux consiste à leur donner les moyens en leur offrant une structure dans laquelle ils se sentent plus à l’aise. Garder les bons travailleurs se fait en investissant sur leur potentiel.

L’avantage du coaching en entreprise est qu’il assiste les sociétés à bénéficier des bases d’une éthique professionnelle. Les nouveaux salariés qui intègrent le marché du travail sont exigeants. Ils sont à la recherche des compagnies qui savent concilier bien-être et performance. Le management éthique est un terme définissant les dispositions individuelles et collectives qui prennent compte des valeurs commerciales et relationnels écologiques. Il peut s’agir de la répartition équitable des gains, de l’empathie, honnêteté des dirigeants, respect des employés… La culture d’éthique n’est valable qu’à condition que le dirigeant souhaite l’intégrer au sein de son entreprise. Ainsi, le management éthique représente une vraie volonté stratégique qui dépasse l’obligation légale. Ces visions ont un impact sur la direction et le sens à donner sur l’activité professionnelle et la manière de la vivre. L’objectif du management éthique consiste à stimuler les choix, la dynamique de changement, la motivation d’une organisation en prenant compte de nombreux niveaux.

Coaching visionnaire

Le management éthique améliore l’organisation d’entreprise puisque le bien-être au sein d’une société privilégie l’efficience économique, l’harmonie et la convivialité sociale. En adoptant le coaching visionnaire, on dispose d’un système d’accompagnement de leadership capable de migrer progressivement vers le management éthique. Au cours de cette transformation, on peut mettre en place des conditions et règles garantissant une meilleure équité des chances pour satisfaire le bien-être des dirigeants et ceux des salariés.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES