Ce qu’il faut savoir sur l’achat d’un entrepôt

Un entrepôt logistique est un endroit où l’on stocke tous types de produits. Ce lieu de stockage doit répondre à des règles strictes, son utilité consiste à réceptionner, contrôler un produit en se servant des palettes dans la zone d’entreposage. Les personnes qui projettent de faire l’acquisition d’un entrepôt de stockage, entrepôt logistique ou commercial doivent éclaircir plusieurs critères comme l’estimation de la valeur vénale du bien. Voici des informations concernant l’achat d’un entrepôt afin de sécuriser l’opération.

L’entrepôt est un bâtiment équipé de racks ou d’étagères, conçu pour stocker des produits pendant plus de 24 heures. Quant à la plateforme, il s’agit d’une construction conçue pour le stockage d’articles très limités. Ce dernier permet de réaliser un dégroupage ou regroupage. La grande différence entre ces 2 types de bâtiments est que les plates-formes ne possèdent aucune étagère.

Différentes gammes d’entrepôts

Parmi les différentes catégories d’entrepôts, on distingue : Entrepôt logistique, capable d’accueillir différents types d’articles.

Un entrepôt logistique est un bâtiment où l’on effectue différentes opérations telles que la mise en place de palettes, chargement et déchargement de marchandises, étiquetage et emballage, réception et contrôle de produits, traitement des marchandises…

Dans ce cas, l’entrepôt logistique est un lieu suffisamment spacieux, équipé d’espace de rangement, étagères, armoires de stockage. À l’extérieur de certains entrepôts logistiques, on y découvre des containers ou des aires de stockage supplémentaire. Selon la hauteur du plafond, la résistance au sol, la nature du quai, l’aire de manœuvre… les entrepôts logistiques sont répartis en 3 classes A, B et C.

Qu’est-ce que l’entrepôt frigorifique ?

L’utilité d’un entrepôt frigorifique consiste à stocker des produits périssables comme des produits laitiers, légumes, médicaments, viandes… Ces bâtiments sont soumis à une réglementation rigoureuse prenant compte de l’éclairage, isolation, dégivrage gaz, détection de fuites ou de feu, contrôle de la température, étanchéité du quai de chargement/déchargement, aération…

Quid de l’entrepôt de messagerie

Un entrepôt de messagerie est un endroit conçu pour la distribution. Ce local de hauteur moyenne possède des ouvertures à quai sur toute la longueur du vis-à-vis prévu pour les ouvrages de groupage/dégroupage.

Les futurs acquéreurs qui visitent un entrepôt doivent prendre en compte plusieurs critères, dont la délimitation des zones de stockage, de réception et expédition. Normalement cette zone est divisée en 3 parties, les parties sont prévues pour les marchandises à forte, moyenne et faible rotation. La capacité de stockage de l’entrepôt est également un point essentiel lorsque l’on visite un entrepôt avant de l’acheter. L’agencement des entrepôts classiques permet de stocker entre 1,2 et 1,5 palette/m². En installant des racks dynamiques sur toute la hauteur et en rétrécissant les allées, les performances de stockage d’un entrepôt traditionnel atteignent jusqu’à 3 palettes/m².

Estimation de la valeur vénale lors de l’acquisition d’un entrepôt

Les personnes qui projettent d’acheter un entrepôt doivent estimer la valeur vénale de l’opération. Cette étape incontournable consiste à déterminer le prix auquel le stockage pourrait être vendu lors d’un libre marché. Cette valeur vénale est généralement distincte de la valeur comptable historique.

L’estimation de la valeur vénale est réalisée par un expert-comptable ou un cabinet de conseil. Dans le cas où le prix est inférieur au coût de la vente, la différence de prix peut servir d’argument à la négociation du prix d’achat du bâtiment de stockage. L’estimation est une donnée utile pour traiter des sujets d’ordre fiscal, comptable, lors d’un partage ou d’une succession.

Comment évaluer la valeur vénale avant l’acquisition d’un entrepôt ?

Estimer la valeur vénale peut se faire grâce à la méthode par comparaison directe. L’évaluation se fait en prenant compte des qualités propres à la construction, l’environnement, les biens similaires… La méthode de calcul par capitalisation des revenus prend compte l’attractivité de l’entrepôt pour les investisseurs. Quant à la méthode DCF ou Discounted Cash Flow, elle concerne la valeur actuelle nette des flux de trésorerie future.