Conseils pour devenir courtier en assurances

devenir courtier en assurances

Le courtier d’assurance est une personne mandatée par ses clients afin de négocier auprès des assureurs les meilleures garanties possible. Contrairement à l’agent général soumis aux objectifs commerciaux d’une agence d’assurance, le courtier n’est pas un représentant des assureurs. Ce professionnel représente le consommateur afin de trouver une formule d’assurance adaptée à ses besoins et son budget.

Les personnes qui souhaitent devenir courtiers en assurances doivent apprécier l’univers de l’entrepreneuriat ainsi que celui des assurances. L’objectif du courtier est de jouer le rôle d’intermédiaire entre les clients potentiels et les compagnies d’assurances. Leurs interventions peuvent concerner plusieurs prestations comme trouver et souscrire un contrat d’assurance adaptée aux besoins du client.

Définition d’un courtier en assurances

Quel est le rôle du courtier ?

Un courtier en assurances possède un portefeuille de clients. Cet outil de travail simplifie les transactions avec les assureurs ainsi que la négociation des contrats les plus économiques. Un de ses principaux rôles consiste à établir des modalités administratives des dossiers des personnes qui ont souscrit des polices d’assurance indemnisant plusieurs risques comme les accidents, incendies, assurance vie… La profession d’un courtier est à la fois un métier de bureau et de terrain, car il s’agit d’un job de prospection et de vente qui requiert plusieurs déplacements.

Quelles sont les missions d’un courtier en assurances ?

Parmi les nombreuses responsabilités que doit réaliser le courtier en assurances figure le rôle de conseiller. Il s’agit d’évaluer le risque, proposer des options adéquates et concevoir les polices d’assurance sur mesure. Le courtier accompagne ses clients au moment de la signature des contrats de garantie, il peut les assister lors du versement des indemnités. Ces professionnels s’assurent également du suivi des clients en estimant l’évolution des situations pour pouvoir adapter les changements de vie à leurs garanties.

Quel est le statut du courtier en assurance ?

Un courtier en assurances est un commerçant inscrit au registre du commerce et des sociétés. Ce travailleur indépendant s’occupe de la gestion financière de son agence, la gestion des affaires relatives au management ainsi que le recrutement et administration des salariés.

Conseils pour devenir courtier en assurances

Les formations d’un courtier

Pour devenir courtier en assurances, le candidat doit disposer d’une expérience professionnelle dans cet univers. Dans ce cas, l’apprenti courtier devra entreprendre un stage professionnel d’au moins 150 heures dans une compagnie d’assurances, une agence d’assurance ou un centre de formation agréée. L’autre alternatif consiste à avoir deux années d’expérience en tant que cadre au service d’un courtier, une entreprise d’assurance, un agent général d’assurances ou dans une fonction concernant la production ou la gestion des polices d’assurance ou capitalisation.

Notons que ceux qui ont acquis 4 années d’expérience dans ces mêmes domaines d’activité peuvent également devenir courtiers d’assurance sans forcément avoir un statut de cadre. Le futur courtier doit également avoir un diplôme, certificat ou titre comparable au Master ou Licence dans un domaine tel que le droit ou commerce ainsi qu’une spécialité relative à la formation.

Les compétences utiles d’un courtier en assurances

Les principales compétences d’un courtier en assurances sont l’amour de l’entrepreneuriat, la maîtrise de l’univers des assurances ainsi que toutes les formules dont ils disposent. L’intermédiaire doit avoir une bonne aptitude commerciale, bien connaître les responsabilités civiles, savoir rapidement s’adapter et parler couramment l’anglais. Un bon courtier doit posséder le sens du relationnel. Il doit dans ce cas faire preuve de persévérance, être courtois et savoir persuader les assureurs au moment des négociations des contrats.

Salaire et évolution du courtier en assurances

Quel est le salaire d’un courtier en assurances ?

La rémunération d’un courtier en assurances varie énormément selon le rendement de son activité ainsi que la nature des clients. Les revenus prend compte les commissions perçues au moment du traitement des différents dossiers. Un bon courtier perçoit jusqu’à 10 000 € nets/mois et même plus.

Opportunités d’évolution

Une entreprise de courtier en assurances sait étendre ses activités à l’international. De nombreux cabinets diversifient leur portefeuille de clients ou décident de se spécialiser sur certains produits ou secteurs spécifiques.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES