Définition d’une assurance professionnelle garage

Un garage professionnel n’est pas à l’abri des sinistres ou préjudice. La meilleure solution pour garantir une meilleure couverture contre les risques qui peuvent survenir dans un garage automobile professionnel consiste à souscrire une assurance spécifique à cette activité. Voici à travers notre guide quelques explications concernant une garantie pour un garage professionnel.

Assurer les locaux et matériels d’un garage professionnel

Les propriétaires d’un garage professionnel doivent songer à garantir les locaux ainsi que les matériels utilisés quotidiennement afin de pouvoir travailler plus sereinement.

Couverture de base d’une assurance garage

Le contrat d’assurance basique couvrant un garage permet d’être indemnisé en cas d’incendie provoqué notamment par une mauvaise manipulation incendiant le local. L’assurance de base couvre également le garage des explosions survenues par exemple dans le cas d’une déflagration d’un véhicule situé dans le bâtiment. Grâce à cette couverture, le propriétaire du garage est couvert en cas de dégâts occasionnés par des catastrophes naturelles, endommagement des machines, accidents électriques, bris de vitres accidentels, vols. Rappelons que ces garanties peuvent faire l’objet d’une extension en fonction des besoins de l’assuré.

Assurer ses propres véhicules ainsi que les voitures confiées par les clients

L’activité du garagiste consiste à entretenir et réparer des véhicules. Il est dans ce cas très utile de couvrir les automobiles contre différents types de sinistres. L’assurance devra couvrir aussi bien les véhicules du garage que ceux confiés par la clientèle. De cette manière, tous les dégâts accidentels survenus sur ces voitures seront couverts par l’assureur. Autre atout de l’assurance garage, il couvre également les accidents lors d’un trajet de livraison de la voiture.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile professionnelle d’un garage ?

Les dommages couverts par le contrat d’assurance

L’article 1242 du Code civil apporte quelques précisions sur la responsabilité civile d’un garage professionnel. Selon cette loi, lorsqu’un dommage matériel ou corporel a lieu lors de l’activité de l’établissement, le propriétaire du garage doit réparer les sinistres. Cette règle est valable aussi bien si les dégâts sont provoqués par le responsable du garage ou l’un de ses mécaniciens. Le directeur du garage doit garantir la sécurité ainsi que la santé de ses salariés et des clients qui pénètrent le local. De ce fait, si l’un des clients se blesse dans les locaux, c’est le gérant qui est tenu responsable puisque c’est à lui de veiller à ce que l’abri soit sécurisé.

La meilleure solution pour éviter de devoir payer une fortune pour réparer financièrement les dommages provoqués au cours de l’exploitation du garage est de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette police indemnise directement le préjudice aux victimes d’un accident. L’assurance responsabilité civile professionnelle est une couverture qui peut être souscrite chez un assureur, en contactant un courtier ou la banque qui gère les comptes professionnels du propriétaire du garage.

Qu’en est-il de la responsabilité après livraison de la voiture réparée ?

Une responsabilité civile garagiste ne se limite pas à la livraison de l’auto réparée. Les mécaniciens spécialisés sont toujours responsables des accidents causés par une voiture récemment prise en charge si l’origine du dégât est due à une négligence, une omission ou une faute professionnelle. À titre d’exemple, si l’un des mécaniciens d’un garage a mal réparé une automobile et que la voiture provoque un accident, c’est l’établissement de réparation qui est tenu responsable pour faute professionnelle. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux s’assurer que le contrat d’assurance responsabilité civile proposée par la compagnie d’assurances couvre les sinistres provoqués survenus après la livraison de l’automobile.

Une assurance multirisque d’un garage professionnel

Pour améliorer la couverture d’un garage spécialisé dans la réparation d’automobiles, il est généralement plus utile de souscrire une assurance multirisque. Ce type de contrat de garantie indemnise plusieurs risques caractéristiques de cette activité professionnelle.

Types de couverture

La souscription d’une assurance multirisque spéciale garage indemnise à la fois les locaux et les matériels, la responsabilité civile exploitation et professionnelle, les véhicules du garage et ceux confiés par les clients. L’assurance multirisque est personnalisable. On peut moduler son contrat en prenant compte de ses propres besoins. Il est ainsi possible d’ajouter dans les clauses de sa police diverses garanties telles qu’une assurance matérielle informatique. Plusieurs compagnies d’assurances proposent des formules de contrats multirisques étudiées pour optimiser la couverture des personnes qui exploitent un garage professionnel.

La protection juridique d’une assurance garage

Le métier de garagiste peut engager une responsabilité pénale dans le cas où l’un des mécaniciens de l’entreprise commet une infraction. En cas de faute professionnelle, cette erreur peut être interprétée comme une mise en danger d’autrui. De plus, les dirigeants d’un garage auront parfois besoin de faire valoir leurs droits devant la cour. L’assistance est utile en cas de litige avec un prestataire partenaire. La meilleure manière pour protéger et aider les propriétaires de garage à exercer facilement leur métier est d’adhérer à une assurance juridique professionnelle. Cette police d’assurance couvre les frais de justice telle que les frais d’avocat. La garantie accorde également un soutien logistique, moral et apporte divers renseignements pratiques pour résoudre d’éventuels litiges portés aux tribunaux.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES