Différents types de cabinet d’experts-comptables

En plus du rôle d’expert comptable, ce professionnel des chiffres joue également le rôle de commissaire aux comptes. Ainsi, le commissaire aux comptes a pour objectif d’effectuer des audits afin d’attester la régularité et la conformité des documents contrôlés sans avoir à s’immiscer dans la gestion de la compagnie. Un spécialiste qui travaille au sein d’un cabinet d’expertise comptable réalise également d’autres missions relatives à la comptabilité telle que la réalisation des comptes de résultat, l’établissement des états comptables ou la déclaration fiscale et sociale.

En France, on recense environ 17 000 agences d’experts-comptables. Selon le terme juridique, un cabinet comptable représente des personnes morales qui forment une société d’expertise comptable appelée également société de participation d’expertise comptable. Un entrepreneur a le choix parmi la structure du cabinet comptable adéquate. Le chef d’entreprise sélectionne le spécialiste en prenant compte des missions qu’il souhaite externaliser. Découvrons dans ce guide les différentes catégories de cabinets comptables.

Spécificités de petits cabinets comptables

Les petits cabinets comptables emploient moins de 10 salariés. Ces agences ont l’habitude de se regrouper afin de rentabiliser les missions à faibles valeurs ajoutées. Le regroupement de ces cabinets se déroule en ayant recours à la mutualisation des investissements et des ressources. La clientèle de ces types d’agences est généralement constituée de PME qui ont besoin de conseils et d’un spécialiste pour gérer leurs comptabilités. Le souci est que le petit cabinet d’expertise comptable est concurrencé par les logiciels professionnels de gestion. Ces progiciels simplifient l’administration de la comptabilité sans passer par un petit cabinet comptable.

Description des agences d’expertise de taille moyenne

Les cabinets de taille moyenne représentent la plus forte demande en termes de prestations spécialisées. Ces experts-comptables sont particulièrement demandés sur le marché très actif des transmissions des sociétés. Plusieurs cabinets de taille moyenne isolée décident d’intégrer des associations gérées par des agences d’expertise comptable renommée. L’expansion de ce genre d’agence est limitée par la difficulté des normes qui impliquent des frais en termes de réglementation des méthodes et veille juridique.

Qu’en est-il des grands cabinets comptables ?

La particularité des cabinets comptables de grande taille est que ces agences emploient plus de 50 salariés. L’un des principaux avantages est leur pluridisciplinarité. Ces types de sociétés sont normalement orientés vers les grandes et très grandes compagnies tout en essayant de séduire les PME en leur proposant des prestations telles que des audits très spécialisés. L’audit sur le développement durable en est un exemple. La présence de réseaux de cabinets indépendants de plus en plus nombreux rend la concurrence de plus en plus intense.

Tableau comparatif des différents cabinets comptables

Les avantages des cabinets d’experts-comptables qui emploient moins de 10 salariés sont que ces agences ont une bonne connaissance du tissu économique local et les experts maîtrisent les attentes de petites entreprises et s’adaptent à leurs besoins. Ces petites structures offrent une bonne proximité vis-à-vis du client. La polyvalence et le traitement complet des dossiers peuvent également être gérés par un même professionnel. En ce qui concerne les inconvénients, les petits cabinets comptables ont souvent peu de spécialisation. Ce n’est pas le cas lors d’un positionnement spécifique. Les meilleurs experts-comptables se désintéressent des stages dans de petites compagnies. Autre lacune, les agents travaillant dans les petites structures n’assimilent pas toujours de nouvelles réglementations et la veille juridique.

Les avantages des cabinets comptables qui emploient entre 10 à 50 salariés travaillent de manière plus rapide grâce à l’industrialisation des missions à faible valeur ajoutée et l’application de logiciels comptables expérimentés. Pour être plus performants, les professionnels qui travaillent dans des cabinets comptables de taille moyenne ont une spécialisation qui varie selon des compétences propres à chaque employé. Ces professionnels accordent également la proximité à ses clients et de bonnes connaissances du tissu économique local. Les points faibles que l’on peut relever sur ce type de cabinet d’expertise comptable sont : une offre pluridisciplinaire et des prestations globales limitées, un manque d’adaptation vis-à-vis des enjeux internationaux et enfin la difficulté des structures à être réellement pilotées comme des sociétés.

Les chefs d’entreprises qui font appel à des cabinets comptables recensant plus de 50 salariés bénéficient du prestige et de la renommée de la compagnie. Le réseau international de l’agence permet de suivre les clients à l’étranger. Ces établissements sont attractifs surtout concernant les évolutions de carrière possible. Ils proposent à leurs clients une hyperspécialisation qui varie selon le domaine d’activités telles que les audits, secteurs juridiques, comptables, expertise… Parmi les points faibles, citons : un manque de proximité, des équipes qui changent tout au long de mission, le coût des prestations onéreuses et une forte dépendance vis-à-vis de la conjoncture économique.

Qu’il s’agisse d’une petite, moyenne ou grande structure, il se peut que la profession d’expertise comptable risque plus tard de subir la concurrence des banques qui sont disposées à investir dans ce secteur.

 

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES