L’immobilier de luxe est-il défiscalisant ?

L'immobilier de luxe est-il défiscalisant

Ces dernières années, de plus en plus d’acheteurs Français s’intéressent à l’immobilier de luxe. Pour preuve, les ventes ont augmenté de 25 % en 2017. Mais est-ce vraiment une solution rentable ? Qu’en est-il de la défiscalisation ? Existe-t-il des dispositifs qui permettent de bénéficier d’avantages fiscaux ? Découvrez les réponses !

Achat immobilier : pourquoi investir dans le luxe ?

Les propriétés sont les formes traditionnelles d’investissement immobilier. Cependant, elles ont l’avantage de gagner de la valeur à chaque instance. Il s’agit également d’un actif performant, dans la mesure où il gagne en valeur. La demande pour les maisons de designers de luxe peut augmenter et diminuer, mais elle ne disparaît jamais. L’achat immobilier de luxe est une question de prestige et à juste titre. La plupart des propriétaires de maisons de luxe ont acheté leurs maisons ultramodernes avec de l’argent durement gagné. Ils veulent vivre dans une maison qui annonce leur arrivée et reflète le succès qu’ils ont généré. Les maisons de luxe d’aujourd’hui offrent tout le confort nécessaire, formant ainsi un environnement idéal et facile pour vivre et élever une famille heureuse. Si vous souhaitez aller plus loin dans cette voie, n’hésitez pas à consulter des sites experts comme www.fnaim-aude.fr.

Immobilier de luxe : quelle fiscalité ?

En ce qui concerne la fiscalité dans le domaine de l’immobilier de luxe, on peut distinguer deux cas. Le premier cas c’est celui où l’immeuble est occupé par son propriétaire. Si le propriétaire occupe l’immeuble en question, qui peut être une maison de maître, une villa de luxe, un appartement de luxe ou un hôtel particulier, la loi fiscale appliquée sera la même que celle des immeubles ordinaires. Autrement dit, le propriétaire est soumis à une taxe d’habitation et une taxe foncière, et les impôts seront calculés par rapport à la valeur locative. Le second cas c’est celui où l’immeuble de luxe est loué. Ici, les revenus de location des immeubles de luxe sont imposables au régime réel des revenus fonciers.

Possibilités de défiscalisation

L’investissement immobilier de luxe peut être intéressant grâce à des dispositifs comme la loi Malraux ou encore la loi Monuments historiques, visant à réduire l’impôt. La loi Malraux est un régime spécial de défiscalisation immobilière qui permet aux acheteurs de profiter d’une réduction d’impôt de 30 % (pour les immeubles situés dans un secteur sauvegardé) et de 22 % (pour les immeubles situés dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager). La loi sur les monuments historiques, quant à elle, concerne les immeubles classés monuments historiques et ceux qui profitent d’un label délivré par la Fondation du patrimoine. Par ailleurs, il est même possible de bénéficier d’une déduction sur l’ensemble des coûts des travaux de rénovation et d’entretien.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES