La plaque professionnelle : un outil de communication indispensable pour les entreprises et les professions libérales

professionnelle-indispensable-communication

Il est important pour les entreprises et les professions libérales de se faire connaître et identifier facilement. La publicité étant interdite à ces professions, il existe un outil de communication efficace qui leur permet de se rendre visible sans faire de pub : la plaque professionnelle. L’utilisation de ce support de communication est soumise à une réglementation spécifique, en fonction de l’activité de l’entreprise et de chaque profession : médecin, pharmacien, notaire, avocat, etc. Découvrons en détail ce qu’est une plaque professionnelle, les différentes matières utilisées pour la confectionner, ainsi que les réglementations en vigueur.

Qu’est-ce qu’une plaque professionnelle ?

Placée sur la devanture d’un bâtiment ou d’un immeuble, la plaque professionnelle est généralement utilisée par les entreprises et les professions libérales pour indiquer leur présence et fournir les informations nécessaires sur leurs activités, leurs coordonnées, leurs diplômes, leurs heures d’ouverture et de fermeture, etc.

Ce n’est pas un outil publicitaire, mais une sorte d’outil de notification. En effet, la plaque professionnelle a pour mission principale de notifier publiquement l’existence d’un professionnel dans tel ou tel lieu. Dans une certaine mesure, elle témoigne aussi de la légalité de l’exercice de celui-ci.

Quelles sont les matières utilisées pour sa confection ?

Plusieurs matières sont utilisées dans la confection d’une plaque professionnelle, parmi lesquelles le verre, l’aluminium, le plexiglass, le laiton et le Dibond (composite aluminium).

Un modèle en verre se démarquera par sa finesse et son élégance, parfait pour être exposé en extérieur ; tandis qu’un modèle en aluminium est réputé pour sa résistance et solidité. La plaque professionnelle en plexiglass quant à elle est un excellent choix pour une signalétique extérieure en raison de sa remarquable brillance et de sa simplicité d’entretien ; tandis que celle en laiton arbore un effet miroir et a pour particularité d’être ineffaçable, en raison du marquage réalisé en son centre. Le modèle en Dibond, quant à lui, est particulièrement résistant à la chaleur et figure parmi les moins chers du marché.

professionnelle-indispensable

Que dit la législation sur les plaques professionnelles ?

Il n’est pas obligatoire d’utiliser une plaque professionnelle, aussi bien pour les entreprises que les professions libérales. Le choix d’apposer ou non ce support à l’entrée d’un local appartient à chacun. Cependant, une fois qu’on choisit de l’utiliser, on est soumis à la réglementation en vigueur. Notons que la réglementation varie d’un corps professionnel à un autre. À titre d’information, il existe deux types de plaques professionnelles : celle destinée à un bureau et celle destinée à être apposée à l’entrée d’une entreprise. La première est surtout utilisée pour désigner les diverses pièces constituant les locaux, tandis que la seconde est destinée à être placée à l’extérieur, sur la façade de l’entreprise.

Les plaques professionnelles d’entreprise

Que vous utilisiez une plaque professionnelle d’agence, d’artisan, d’architecte, d’expert ou de commerçant, la règle reste la même : ce n’est pas un outil publicitaire. Les plaques professionnelles sont uniquement destinées à être utilisées comme une signalétique et non pour promouvoir l’entreprise. Là où il y a une différence, c’est au niveau des dimensions et du texte, qui sont imposés pour certains corps professionnels.

Pour une agence

Certes, l’utilisation d’une plaque professionnelle n’est pas obligatoire pour les agences de communication et les agences immobilières, mais c’est hautement recommandé. Il n’y a aucune réglementation particulière pour ces types d’entreprises.

Pour un artisan

Pour les artisans, la législation en vigueur prévoit une restriction au niveau du format, qui doit être de 30 x 40 cm au maximum. Hormis cela, les artisans bénéficient d’une liberté totale quant au choix de la matière et des couleurs. Ces plaques professionnelles d’artisan sont généralement destinées à être accrochées au mur des locaux.

Pour un architecte

Parmi les professions libérales, seul l’architecte est autorisé à faire de la publicité. Pour démontrer son savoir-faire, ce professionnel peut personnaliser sa plaque professionnelle comme bon lui semble. Il n’y a de règles spécifiques à respecter au niveau des dimensions, de la couleur et du texte.

Pour un expert

Le format idéal pour la plaque professionnelle d’expert est de 30 x 20 cm. Ce n’est pas toutefois une obligation. On peut tout à fait utiliser un modèle plus large, tant que celui-ci s’en tient à un rôle de diffuseur d’informations générales sur l’entreprise, à destination de la clientèle.

Pour un expert-comptable, en revanche, la plaque doit être conforme au Code des devoirs professionnels, mais aussi à l’environnement local. Les commissaires aux comptes et les cabinets comptables sont concernés par cette réglementation.

Pour un commerçant

Pour un commerçant, l’utilisation d’une plaque professionnelle est indispensable, notamment pour indiquer sa présence sur son lieu de travail et informer les clients sur le type de commerce proposé.

Les plaques professionnelles libérales

Les professions libérales sont aussi libres de choisir la matière et la couleur des plaques qu’elles souhaitent utiliser. Concernant le format et le contenu en revanche, il y a des règles à respecter.

Pour un pharmacien

Les pharmaciens qui souhaitent utiliser une plaque professionnelle doivent respecter un format spécifique : 30 x 25 cm au maximum. Quant à la gravure, un message à la fois simple et facilement décryptable est recommandé.

Pour un notaire

Pour ce type de professionnel, la plaque est réglementée par le Code de la Justice et doit donc être conforme au format 20 x 15 cm ou 25 x 15 cm. Par ailleurs, elle doit aussi permettre d’identifier le notaire, en mentionnant entre autres son nom et prénom, son titre, sa fonction, ses horaires d’ouverture et son contact téléphonique.

Pour un avocat

Comme pour le notaire, le format requis d’une plaque professionnelle pour un avocat est de 20 x 15 cm ou 25 x 15 cm. Le contenu doit toutefois permettre aux clients de l’identifier, de le localiser, de connaître le barreau auquel il est inscrit, ou encore le barreau dont il est membre.

Pour un médecin

La plaque professionnelle d’un médecin est réglementée par le Code de la Santé et ne doit pas dépasser les 30 x 25 cm. Elle peut être utilisée pour informer les patients sur les horaires de consultation, les spécialités et les diplômes du médecin, etc.

Les plaques professionnelles sont pratiquement incontournables pour les entreprises et obligatoires pour les professions libérables, quel que soit leur secteur d’activité.