Vous avez besoin d’assurer votre entreprise ?
(protection de vos locaux, biens et matériels pro., obtention de garanties en
Responsabilités Civiles en cas de dommage causé à un client ou un fournisseur, etc.)
Facilitez vos recherches et démarches !

Comparez les devis d’assureurs et de courtiers
et économisez jusqu’à -30% sur votre facture !







Les risques couverts par l’assurance récolte

assurance récolte

Les agriculteurs qui souhaitent être couverts en cas de risques climatiques peuvent souscrire une assurance multirisque climatique chez une compagnie d’assurance privée.

Les risques couverts par une garantie professionnelle pour agriculteur

Certaines banques et assurances mettent à la disposition des exploitants agricoles différentes gammes de contrats d’assurance multirisque climatique. En souscrivant ce type de garantie, les cultures sont indemnisées en cas d’aléas climatiques tels que les tempêtes, vent de sable, ouragans, grêle et gel, inondations, excès d’humidité, pluies orageuses, sécheresse, canicule…

Le montant de l’assurance varie selon certains facteurs tels que la nature de la culture, les garanties sélectionnées et le montant des capitaux indemnisés, le lieu d’implantation. En remplissant une déclaration, les pouvoirs publics ont la possibilité de prendre en charge le paiement de 65 % de la cotisation de la couverture multirisque climatique.

Quelles sont les calamités agricoles indemnisées par l’aide publique ?

Pour couvrir les aléas non assurables qui ne sont pas pris en charge par la compagnie d’assurances, il existe certains recours comme le FNGRA ou le Fonds national de gestion des risques en agriculture qui est disposé à indemniser les cultures détruites à environ 30 % des sinistres lors d’une calamité agricole. Pour que le fonds soit accordé, le ministre de l’Agriculture doit reconnaître l’état de calamités agricoles.

L’alimentation du fonds se fait grâce à la contribution annuelle incluse dans l’assurance responsabilité civile et par une dotation budgétaire du gouvernement. La grêle et l’ensemble des risques climatiques relatifs à la viticulture et aux grandes cultures sont estimés comme susceptibles d’être assurés par la police d’assurance agriculture.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES Dossiers thématiques