Pourquoi souscrire une assurance professionnelle sur-mesure ?

assurance professionnelle

Pour assurer une activité professionnelle, les compagnies d’assurance proposent une garantie dédiée à différents types d’activités. Parmi les assurances au forfait figurent l’assurance professionnelle du bâtiment, celle d’un prestataire de services, le contrat d’assurance profession médicale… Découvrons dans cet article l’avantage de souscrire une police d’assurance sur mesure.

Quelles sont les entreprises qui peuvent souscrire une assurance professionnelle sur-mesure ?

La souscription à une assurance sur-mesure convient davantage aux compagnies qui ont des besoins de couverture spécifiques. Ces modèles de couverture s’adressent surtout aux entrepreneurs qui possèdent une société, dont le chiffre d’affaires est plus bas ou plus élevé que la moyenne du chiffre d’affaires des sociétés figurant dans le même secteur d’activité. L’offre convient également aux entreprises qui ont une activité plus restreinte ou plus étendue que la moyenne.

Le principal avantage de l’assurance sur-mesure est que l’offre est indispensable pour bénéficier des garanties permettant d’écarter les couvertures inutiles et privilégier les assurances les plus importantes. Il vaut mieux souscrire cette couverture lorsqu’on exerce une activité singulière sortant des normes de son secteur d’activité. À titre d’exemple, une personne met en place un site Internet en choisissant comme modèle économique la publicité. Si cette activité qui débute comme un loisir rencontre un succès important et que le propriétaire du site voulait souscrire une assurance responsabilité civile pour protéger le portail d’un virus malveillant, l’assureur lui propose un contrat de garantie dédiée aux professionnels de l’Internet.

En lisant le contrat standard, il constate que la police d’assurance convient aux sociétés ayant un chiffre d’affaires atteignant jusqu’à 1 million d’euros et que l’assureur exige que le portail soit sécurisé par une compagnie professionnelle. La cotisation d’une telle garantie atteint jusqu’à 1000 €/an. Cette offre ne convient pas à la petite activité. Il pourra négocier une assurance sur-mesure qui prend en compte les spécificités propres à l’entreprise. Cette garantie prend en compte l’étendue de l’activité, le chiffre d’affaires ainsi que le niveau de risque choisi.

Solutions personnalisables d’une assurance professionnelle

Les compagnies d’assurances proposent des garanties adaptées aux besoins de chaque client. Ceux qui exercent une activité saisonnière pourront bénéficier d’une police d’assurance dont le niveau de garantie s’adapte en fonction des périodes fortes et faibles de l’activité. Les personnes qui vendent des produits devront souscrire une garantie frais de retrait. Cette protection indemnise les frais de retrait lorsqu’un des produits est dangereux pour la santé des consommateurs.

Dans le cas où les marchandises sont entreposées dans des locaux annexes, un même contrat d’assurance peut couvrir les locaux principaux et annexes. Un entrepreneur qui exerce une activité qui risque de polluer devra choisir de souscrire une assurance couvrant les conséquences financières des dégâts relatifs aux dommages créés par la pollution accidentelle. Les personnes qui exercent plusieurs activités dans un même bâtiment pourront bénéficier d’une assurance capable de prendre en charge jusqu’à 3 activités différentes en un seul document. La meilleure alternative pour bénéficier d’une assurance en adéquation totale avec son activité consiste à prendre rendez-vous avec l’assureur afin d’exposer sa situation.

Faire attention aux clauses d’un contrat d’assurance professionnelle standard

En choisissant une formule d’assurance professionnelle standard, il faudra être particulièrement attentif au contenu des clauses. S’intéresser surtout aux clauses limitatives ainsi que les exclusions de garantie avant de signer le document. Plusieurs compagnies d’assurances proposent des contrats génériques sans tenir compte des spécificités de l’activité. L’inconvénient avec cette pratique est que l’assuré n’est pas aussi bien couvert et cela peut entraîner des situations dramatiques lorsqu’un refus d’indemnisation intervient. On peut demander conseil à un avocat lors d’un doute concernant le contenu des clauses de sa police d’assurance.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES