Que faire en cas de litige avec un fournisseur ?

classeur litiges

Il peut arriver qu’à un moment, vous connaissiez un problème avec votre fournisseur de services. Il est possible qu’une commande n’ait pas été livrée selon vos attentes ou bien le produit que vous avez reçu est défectueux. Dans ce genre de situation, vous ne devez pas paniquer ou craindre quoi que ce soit puisqu’au sein de chaque entreprise qui fournit une prestation ou une vente, il y a déjà des solutions pour tout. De votre côté, afin de mettre au courant votre prestataire de ce qui se passe, il vous est indispensable de suivre quelques procédures pour réclamer vos droits en tant que consommateur. Si vous vous trouvez face à un fournisseur qui ne montre pas de la compréhension envers vous, vous avez diverses options à votre disposition : la conciliation, la médiation, l’utilisation de la carte business Platinum.

Une conciliation à l’amiable : une solution pratique

La première chose que vous devriez faire, c’est de faire une conciliation à l’amiable. Il est vrai que lors d’un litige avec un fournisseur de services, vous êtes une victime d’un manque de professionnalisme chez l’organisme. Mais, sachez que vous ne devez pas perdre votre temps à vous engager pour des poursuites judiciaires. Il est possible que vous n’arriviez pas au bout de votre requête. De même, vous pouvez perdre de l’argent. Le mieux est de demander au professionnel de corriger son erreur et de réparer le dégât à l’amiable. S’il accepte de coopérer avec vous et de vous donner satisfaction, le problème sera résolu dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, vous pouvez analyser sa proposition et bien y réfléchir. Trouvez une entente où aucune des parties ne sera perdante. Depuis 2015, notons que le règlement à l’amiable est devenu une obligation avant d’opter pour une autre option.  Utilisez une carte business Platinum pour éviter les mauvaises surprises.

Contacter des médiateurs ou bien des associations qui assistent les consommateurs

Il est possible que le litige ne soit pas résolu à l’amiable. Que faire dans ce cas ? Sachez qu’à ce stade, vous avez le droit de faire appel à l’aide d’un médiateur qui a comme rôle de vous représenter et de vous défendre en vous basant sur les droits des consommateurs. Il existe déjà des organismes départementaux qui se spécialisent dans ce domaine. Ils ont de l’expertise pour le règlement de conflits entre les professionnels et les clients. Le plus souvent, le service est gratuit et n’impose aucune condition. Afin que tout se déroule convenablement, n’hésitez pas à utiliser une carte business Platinum. Elle est disponible à n’importe quelle heure de la journée et vous permet de prouver que vous avez effectué le paiement sur le site de l’organisme comme ce qui était prévu au début.

La dernière chose à faire avant d’entamer une poursuite judiciaire

Si vous avez tenté toute négociation et que cela n’a pas marché, vous avez une dernière option avant d’entamer une poursuite judiciaire. Contactez des conciliateurs de justice. Ce sont des bénévoles assermentés qui peuvent exercer le rôle des médiateurs. Mais, cette fois, les conditions sont plus exigeantes. Si après cette dernière tentative, rien n’a encore marché, c’est à ce moment-là que vous pouvez passer à la poursuite judiciaire. Pour cela, vous pouvez saisir un juge qui se situe à proximité. Cette solution est fiable si le litige est moins de 4 000 euros. S’il est entre 4 000 euros et 10 000 euros, alors, le mieux, c’est de faire une déclaration au greffe du tribunal. Et, pour un litige de plus de 10 000 euros, vous pouvez opter pour le tribunal de grande instance. Dans tous les cas, n’oubliez pas de présenter comme preuve les actions effectuées sur votre carte business Platinum.