Que prévoit la loi de finances 2018 en défiscalisation immobilière ?

défiscalisation immobilière 

La loi de finances 2018 prévoit quelques changements comme la nouvelle loi Mézard. Le dispositif Pinel rencontre également d’autres changements à découvrir sur www.la-loi-pinel.com. La loi prévoit également quelques changements en termes d’impôt sur le bien immobilier notamment ce qui concerne le barème des seuils du nouvel ISF. Découvrons les détails de la défiscalisation immobilière évoquée dans le projet de loi de finances 2018 en cours de vote à l’Assemblée nationale.

Avantages de la défiscalisation du dispositif Pinel

La réduction d’impôt s’adresse aux particuliers qui investissent dans un bien immobilier neuf dans le but de le louer. Ils pourront bénéficier d’une défiscalisation immobilière de 12 % lorsque la durée de la location est de 6 ans, si la durée est de 9 ans, la défiscalisation atteint 18 % et 21 % sur 12 ans de location. Renseignez-vous sur les amendements du projet de loi de finances 2018 pour plus d’informations sur les réformes.

Quelle stratégie d’investissement adopté avec la loi de finances 2018 ?

La première partie du projet de loi de finances 2018 votée à l’Assemblée nationale a déjà procédé à 3 grandes réformes concernant la fiscalité patrimoniale. La première se base sur la transformation de l’ISF en IFI, la seconde concerne la CSG et la dernière le prélèvement forfaitaire unique. L’objectif de ce projet de loi de finances 2018 est de parvenir à une réduction de 10 milliards d’euros accordés aux Français. Avec de tels changements, il est légitime de se demander quels sont les avantages que les chefs d’entreprises pourront bénéficier de cette réforme. Quelles sont les conséquences sur la fiscalité des contribuables français et des investisseurs ?

Le dispositif Pinel recentré, avantage des investisseurs intéressés par l’immobilier neuf

La loi Pinel se centralise dans les grandes agglomérations. L’avantage fiscal accordé à tous ceux qui investissent dans l’immobilier neuf bénéficie d’une prorogation de 4 ans. La défiscalisation accordée dans certaines zones prendra fin en 2021. À partir du 1er janvier 2018, le dispositif Pinel ne sera appliqué que dans les villes appartenant aux zones A bis et A. D’après l’amendement voté le 9 novembre 2017 lors d’une commission par les députés, seules les communes des zones B2 et C qui ont fait l’objet d’un agrément préfectoral pourront être éligibles à l’avantage fiscal. Pour en bénéficier dans ces zones, il faudra déposer le permis de construire avant le 30 juin 2018 et l’investisseur devra signer l’acte authentique avant le 30 juin 2019.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES