Quelles sont les démarches pour créer son entreprise

demarches pour creer son entreprise

La création d’entreprise est un projet pour lequel vous devez procéder à une grande préparation. Vous avez trouvé l’idée, soit ! Mais pour que son application réussisse, vous devrez élaborer un bon plan. Votre implication personnelle et les différentes démarches à entreprendre sont très importantes lors de la création de société. La constitution des différents documents, le financement et les formalités administratives sont autant de points sur lesquels il faut se concentrer. Vous ne savez pas exactement comment vous y prendre ? Voici dans cet article, quelques démarches à suivre pour créer une entreprise.

Trouvez une bonne idée pour votre projet, testez-là et faites une étude de marché

Pour trouver l’idée qui vous correspond, vous devez savoir exactement dans quoi vous voulez travailler. Vous souhaitez peut-être développer quelque chose dans le même secteur que votre occupation actuelle. Votre intérêt se trouve peut-être au niveau des nouvelles tendances, d’une nouvelle ligne de vêtements, d’un nouveau produit ou d’un nouveau service. Il sera donc nécessaire de faire des recherches, de voyager pour voir ce que vous pouvez apporter de nouveau et qui attirera rapidement l’attention. Tester votre idée vous permet de vous préparer à d’éventuelles questions de vos investisseurs. Essayez de savoir en quoi votre idée est novatrice et si elle répond vraiment à un besoin spécifique. Demandez-vous si les potentiels clients sont conscients de l’utilité du produit ou du service et s’ils sont réellement prêts à payer pour.

Si vous êtes porteur d’un projet ou si vous songez à créer une entreprise, l’étude de marché est l’étape la plus importante. C’est l’étape qui vous permet d’identifier vos concurrents et de connaître la taille de votre potentiel marché et d’avoir une idée sur les caractéristiques du marché qui convient à votre projet d’entreprise. Le marché dont nous parlons ici représente l’environnement dans lequel s’implantera votre offre. Le marché peut donc être local, régional, national ou international. Cette étude sert à affiner votre offre et à concevoir une bonne stratégie commerciale ainsi qu’un bon plan marketing pour bien commencer votre business.

Pour réussir votre étude de marché, il vous faudra :

  • Lister et faire une analyse des concurrents directs et indirects. Les concurrents directs sont ceux qui fournissent les mêmes services ou produits que vous ; par contre, ceux indirects fournissent des produits ou services différents des vôtres, mais répondant aux mêmes besoins.
  • Lister et classer par catégorie les produits ou services de vos concurrents.
  • Classer par catégories les clients potentiels.
  • Vérifier la croissance du marché.
  • Se renseigner sur les contraintes légales auxquelles sont confrontés les acteurs déjà présents sur le marché et identifier leurs différentes évolutions.

Pour avoir plus d’informations sur l’étude de marché, le business plan et la forme juridique de l’entreprise, rendez-vous sur www.statutentreprise.com.

Faites un business plan

C’est la partie qui vous concerne, non seulement vous en tant que porteur du projet, mais aussi le banquier, les investisseurs ou partenaires financiers et les fournisseurs. C’est un document à établir lors de votre création d’entreprise. Il est constitué d’une partie financière et d’une autre rédactionnelle. La partie rédactionnelle contient de nombreuses informations comme la présentation du service/produit, votre équipe, votre stratégie commerciale, vos objectifs et les moyens dont vous disposez pour les atteindre. La phase financière, par contre, comprend plusieurs tableaux financiers. On y retrouve le compte de résultat prévu, le bilan prévisionnel et le plan d’investissement. Le business plan permet d’estimer votre chiffre d’affaires potentiel et d’évaluer votre éventuelle clientèle. Avec ce document, vous pourrez obtenir de bons financements bancaires et attirer de futurs investisseurs pour mener à bien votre projet.

Choisissez un local et déposez le nom de votre entreprise

Il sera question maintenant de choisir un emplacement propice pour votre commerce. Avant de créer une société, le choix du local est une étape importante. Il faut déterminer l’emplacement le plus adéquat en vue d’augmenter les chances de l’entreprise de faire de bonnes ventes. Vous pourrez même, grâce à votre emplacement, nouer des relations et des partenariats stratégiques. Que vous soyez à la recherche d’un local commercial ou professionnel, votre choix immobilier déterminera la possibilité ou non de votre entreprise à se développer. Choisissez un local dont le prix vous est abordable et proportionnel à vos ventes. Le local doit être spacieux, pratique, facilement accessible à tous, avec une bonne conception et situé non loin des relais de communication. Il doit être agréable à voir et donner envie d’y entrer, et se trouver dans un espace dynamique, le centre-ville par exemple. Le dépôt du nom de l’entreprise est une démarche administrative. Elle se fait à l’Institut National de la Propriété Industrielle. Vous devrez vérifier si votre nom est disponible et s’il n’a pas encore été utilisé par quelqu’un d’autre, avant de déposer votre dossier.

Faites une immatriculation et déclarez votre commerce

L’immatriculation s’effectue auprès de trois organismes administratifs. Elle se fait au niveau du Registre du Commerce et des Sociétés, du Répertoire National des Entreprises et du Centre de Formalités des Entreprises. Aussi appelée immatriculation au registre de commerce et des sociétés, elle vous permet de donner un statut à votre activité. C’est la preuve que votre entreprise existe sur le plan juridique. Vous encourez une peine de 6 mois d’emprisonnement si cette étape n’est pas respectée ou si vous donnez des informations incomplètes. La déclaration du commerce est une démarche à effectuer à divers niveaux. Elle se fait à la poste, chez vos fournisseurs d’électricité, d’eau et de gaz, et chez le fournisseur de téléphone et d’internet.

Adhérez à une caisse de retraite et à un centre de gestion agréé

L’adhésion à une caisse de retraite se fait dans les 3 mois qui suivent l’immatriculation de votre commerce. Elle vous permettra de garantir la retraite de vos salariés grâce à une cotisation trimestrielle. L’adhésion à un centre de gestion agréé se fait dans les 5 mois après l’immatriculation du commerce. Elle vous permet de bénéficier de certains avantages fiscaux. Vous pourrez éviter la majoration de 25 % des bénéfices qui est imposée, et bénéficier de la réduction fiscale de 915 euros sur la tenue de votre comptabilité. Pour y arriver, il vous faudra remplir un bulletin d’adhésion et payer une cotisation annuelle se trouvant entre 200 et 350 euros.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES