Qu’est-ce qu’une assurance locaux professionnels ?

Un local commercial est utilisé dans le but d’exercer une activité commerciale. Le local commercial livré « brut de béton » nécessite des travaux supplémentaires avant l’installation de la compagnie. Pour protéger les bureaux d’une société des dégâts provoqués par des sinistres, l’assurance locaux professionnels peut servir à couvrir les nombreux risques dont sont exposés ces bâtiments. Le contrat d’assurance prend également en charge les dommages qui peuvent être survenus au sein des bâtiments professionnels.

Les avantages d’une assurance pour les locaux professionnels

Le principal avantage d’une assurance locaux professionnels est qu’elle garantit des moyens nécessaires à la société afin de reprendre rapidement son activité en cas de sinistre endommageant les bâtiments. Ce type de couverture peut assurer les murs des locaux de la compagnie, le contenu des bureaux (mobilier, marchandises, matériel) qui risque d’être détérioré au moment du sinistre. L’offre convient aux sociétés normales et surtout aux entreprises qui manipulent des produits dangereux, inflammables ou de grands volumes d’eau tout au long de leur activité. Le contrat de protection n’est pas réservé à la couverture d’une entreprise puisqu’on peut également souscrire une assurance locaux professionnels pour une association, pour une profession libérale, assurance médicale ainsi qu’une exploitation agricole.

Les garanties des assurances locaux professionnels

Couverture des risques

La spécificité de la couverture d’une assurance locaux professionnels prend en charge les risques du local de la société ainsi que le paiement des détériorations des bâtiments voisins. Les sociétés assurées incluent une responsabilité civile entreprise rattachée aux bâtiments professionnels. Cette couverture paie les biens des tierces personnes dans le cas où les dégâts subis ont eu lieu au sein de l’entreprise. La responsabilité civile est un contrat obligatoire pour les compagnies qui louent leurs propres locaux. Précisons que l’assurance locaux professionnels inclut la prise en charge de nombreux sinistres.

La couverture en cas d’incendie survenu dans les locaux couvre les dommages subis ainsi que les risques annexes comme la fumée sans incendie, implosion, explosion, dégâts liés à la foudre, dommages électriques… Cette garantie qui couvre les dommages liés à une tempête, la neige ou la grêle s’intitule des garanties des événements climatiques. Pour se faire dédommager, l’assurance peut exiger l’envoi des preuves de sinistre complémentaire. Il peut s’agir d’attestations de la météorologie nationale affirmant que le phénomène dommageable a bien frappé la région où se trouve l’entreprise et que la catastrophe naturelle avait une intensité exceptionnelle.

Les compagnies qui souscrivent une assurance contre les dommages causés par des attentats et actes de terrorisme peuvent également couvrir les manifestations et mouvements populaires. Une assurance bris de glace couvre les réparations des vitres, vitrines, glace incorporée et enseigne, voire les biens exposés en vitrine. Comme son nom l’indique, l’assurance vol rembourse les dommages causés lors d’un vol, actes de vandalisme ou détériorations relatives à une tentative de vol.

La couverture dégâts des eaux d’une assurance locaux professionnels couvre les dommages subis en cas de fuite, débordement et rupture de canalisation, débordement et infiltration accidentelle, inondation, infiltration des eaux de pluie… Si les couvertures des événements climatiques se limitent à la grêle, la tempête ou la neige, l’assurance des catastrophes naturelles garantit les dommages provoqués par un cyclone, séismes, tsunamis, tornades… provoqués sur tous les biens d’une société. Le remboursement des dégâts n’est valable qu’à condition que l’arrêté interministériel qui a constaté la nature des catastrophes naturelles soit mentionné au Journal Officiel.

Le montant perçu au moment du sinistre varie selon la valeur déclarée à la souscription du contrat. Dans le cas où la compagnie a des difficultés à estimer la valeur des biens, il faudra faire appel à un expert. Les versements des biens sinistrés peuvent être couverts en prenant en compte la valeur du neuf ou la valeur d’usage du bien avec la décote.

Quelles sont les restrictions de garantie de l’assurance ?

Les agences d’assurance peuvent obliger les entreprises assurées à respecter un minimum de sécurité au niveau des installations ainsi que la prise en compte de la configuration des locaux. L’assureur pourra exiger à l’entreprise assurée l’achat d’extincteurs, installation de systèmes incendie, portes coupe-feu, système antivol tel que des fenêtres à barreaux, rideau de fer, serrure à 2 ou 3 points… Quant aux sociétés qui exercent des activités risquées, la compagnie d’assurances pourra obliger ses clients à mettre en place un système d’alarme.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES