Vous avez besoin d’assurer votre entreprise ?
(protection de vos locaux, biens et matériels pro., obtention de garanties en
Responsabilités Civiles en cas de dommage causé à un client ou un fournisseur, etc.)
Facilitez vos recherches et démarches !

Comparez les devis d’assureurs et de courtiers
et économisez jusqu’à -30% sur votre facture !







Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle restauration ?

assurance restauration

Pour travailler en toute sérénité, le restaurateur a besoin d’une assurance professionnelle. Ainsi, le professionnel de la restauration doit être garanti pour la responsabilité civile professionnelle, il doit aussi souscrire d’autres couvertures d’assurance. Découvrez les différents types de garanties relatives au secteur de la restauration.

Description de la responsabilité civile professionnelle restauration

Bien qu’un restaurateur n’ait aucune obligation légale en termes d’assurance, il y a toutefois un devoir de sécurité concernant ses clients. En cas de préjudice, il doit réparer un dommage causé à sa clientèle. Comme une indemnisation financière peut coûter énormément d’argent, il est vivement recommandé qu’un restaurateur souscrit une police d’assurance pour garantir sa responsabilité civile professionnelle.

Quels sont les dommages pris en charge par la responsabilité civile professionnelle ?

Un restaurateur est responsable des incidents qu’il a causés ou provoqués par ses employés. C’est le cas par exemple lorsqu’un serveur salit maladroitement le vêtement d’un client. Le gérant du restaurant est aussi tenu responsable des blessures qui surviennent dans son bâtiment et ses locaux, ceux causés par le matériel du restaurant ainsi que de la qualité de la nourriture servie. Un client peut attaquer en justice une personne qui tient un restaurant en cas d’intoxication alimentaire. Les établissements de restauration servant des aliments crus peuvent également bénéficier des garanties supplémentaires qui s’ajoutent au contrat de responsabilité civile. La responsabilité civile professionnelle touche différents établissements propres à la restauration, dont les fast-foods, les salons de thé, saladeries…

Application de l’assurance responsabilité civile

La responsabilité civile du restaurateur débute lors d’une atteinte physique à une personne ou un dégât matériel. Cette obligation de réparer les dégâts causés par autrui peut être engagée en cas d’atteinte psychologique à un client. La garantie intervient en cas d’une erreur volontaire ou non du restaurateur dans le cadre de son activité professionnelle. La prise en charge de la garantie a lieu lors d’un lien de causalité entre faute et dommage.

L’assurance complémentaire du restaurateur

L’assurance du restaurateur ne se limite pas à la responsabilité civile. Pour renforcer sa garantie, le professionnel peut souscrire d’autres catégories de couvertures visant à le protéger contre plusieurs sortes de risques.

Assurer les biens immobiliers et mobiliers

Pour exercer dans la restauration, on a besoin d’un local ainsi que des équipements spécifiques. Afin de faire face à un sinistre, il est préférable de souscrire une assurance pour les biens mobiliers et immobiliers. Dans le cas où le responsable du restaurant utilise des voitures pour son activité, il doit songer à les assurer. Un contrat d’assurance couvrant les locaux professionnels inclut de nombreuses garanties. Le restaurant assuré est ainsi être indemnisé en cas de dégâts des eaux, bris de glace, catastrophes naturelles, terrorisme, incendie, explosion, foudre, vol et vandalisme, bris des machines, tempête, grêle et neige, émeutes et mouvements populaires. Les contrats d’assurance peuvent inclure des protections spéciales qu’il faudra négocier avec la compagnie d’assurances.

Assurer la perte d’exploitation

Certains sinistres peuvent entraîner la fermeture partielle ou totale du restaurant. Une tempête détruisant la terrasse d’un restaurant peut ainsi paralyser l’activité de l’établissement. Un tel événement représente une perte conséquente du chiffre d’affaires du restaurateur. Les restaurateurs prévoyants peuvent comme tout commerçant adhérer à une assurance perte d’exploitation. Cette couverture permet de faire face à la baisse du niveau d’activité. Si ce type d’assurance peut être souscrit en réalisant un contrat séparé, l’assurance perte d’exploitation est généralement incluse dans un contrat d’assurances multirisques.

Souscrire à une assurance protection juridique

Le restaurateur peut être traduit en justice par les fournisseurs, clients, employés… Grâce à la souscription d’une protection juridique professionnelle, l’assuré n’a plus à s’acquitter des frais d’une action en justice. Lors d’un préjudice survenu dans le cadre de son travail, ceux qui ont eu le bon réflexe de souscrire une protection juridique bénéficient d’un soutien (parfois soutien psychologique), obtiennent des conseils et profitent d’une prise en charge des honoraires des avocats.

Assurance multirisque professionnelle dans le domaine de la restauration

Pour simplifier la souscription à une assurance, le restaurateur devrait songer à l’assurance multirisque professionnelle.

Que couvre l’assurance multirisque professionnelle ?

Une assurance multirisque professionnelle est une garantie complète prenant en charge la responsabilité civile, les dommages des biens contre plusieurs risques susceptibles d’endommager les bâtiments, les stocks, matériels… La perte d’exploitation et la protection juridique font également partie des couvertures incluses dans une assurance multirisque professionnelle.

Nature des garanties supplémentaires

Le restaurateur peut ajouter dans son contrat multirisque professionnel des garanties complémentaires adaptées à son activité. On peut ainsi inclure dans sa police d’assurance, la garantie sommelier qui indemnise la détérioration de bouteilles de vin et alcool ou encore la garantie de contamination. Cette dernière intervient lors d’une contamination de la marchandise. La compagnie d’assurance prend en charge le coût de la destruction des produits avariés ainsi que les frais de décontamination. En renforçant la garantie, on augmente considérablement le montant de la cotisation annuelle des contrats d’assurance.

Combien coûte la cotisation d’une assurance multirisque professionnelle ?

Le prix de la cotisation d’une assurance multirisque professionnelle varie selon plusieurs critères. La valeur de la formule de garantie prend en compte le nombre de salariés de l’établissement, le chiffre d’affaires, la surface d’exploitation… Avant de signer le contrat, il faut lire attentivement les niveaux des franchises restant à la charge du restaurateur lorsque survient un événement catastrophique.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES Dossiers thématiques