Résilier un contrat d’assurance pour augmenter son prix

contrat d’assurance

Quand un assureur augmente les tarifs des cotisations de manière soudaine, l’assuré peut invoquer cette situation comme motif de résiliation de l’offre de garantie. Découvrez les modalités de résiliation du contrat.

Les contrats pouvant être résilié à cause d’une augmentation de prix

L’assurance qui renseigne un prix à ses clients doit respecter pendant au moins une année ce tarif. Des fois, les sociétés prennent la décision d’augmenter le prix. Si c’est le cas, les adhérents peuvent mettre un terme gratuitement à la garantie puisque le cocontractant a décidé de ne plus respecter ses engagements. Les contrats pris en charge par ces genres de résiliations sont les mutuelles, contrats d’assurance, abonnements d’opérateur téléphonique, opérateur Internet, câble, TV, convention de compte bancaire…

Les conséquences d’une résiliation

Résilier un contrat pour un motif d’augmentation du tarif peut être prévu dans un contrat. Certaines clauses d’un document contractuel indiquent même le pourcentage d’augmentation interdisant l’abonné ou l’assuré à rompre l’accord. Normalement, les renseignements concernant les modalités de rupture du document sont précisés dans la section Résolution du contrat. Une résiliation d’un contrat n’est pas valable lorsque la majoration du contrat provient de la responsabilité du client. Il peut s’agir d’un malus d’assurance, d’une consultation de chaînes payantes, d’une prestation hors forfait…

Comme le consommateur ne peut pas obliger les prestataires de services à conserver le tarif antérieur à la prestation, dans certaines situations, des entreprises effectuent un geste commercial afin d’éviter de perdre des clients. De ce fait, il est recommandé de contacter l’opérateur afin de tenter de négocier des conditions attractives avant de rompre définitivement un contrat. On peut également se servir de la résiliation pour un service qui a pour but de conserver. Si ce service est risqué, cette démarche permet de mettre la pression à son assureur. De plus, cette prestation permet de reprendre rapidement une assurance.

Reprendre immédiatement une assurance

Pour ne pas se retrouver sans assurance après la résiliation du dernier contrat, on peut souscrire immédiatement une nouvelle police d’assurance avant que la résiliation soit effective. Il suffit d’indiquer la date d’activation du nouveau contrat en choisissant celle de l’échéance du contrat résilié. Ainsi, la continuité de la couverture est assurée.

Dans la même thématique

Découvrez

NOS AUTRES