Besoin de conseils ? D’un accompagnement ?
Facilitez vos recherches et démarches !

Mettez-vous en relation avec l’un de nos experts !







8 conseils pour une participation réussie à un salon

Les salons professionnels

Les salons professionnels sont particulièrement bien adaptés à l’acquisition de nouveaux clients. Ce sont cependant des lieux de passage dans lesquels il faut savoir tirer son épingle du jeu pour que le chaland s’arrête et s’intéresse de plus près à vos produits et services.

C’est pourquoi il est souvent nécessaire de préparer sa présence à un salon avec une prestataire événementiel qui saura vous aider à choisir votre stand mais aussi à trouver les bonnes animations et même à préparer d’éventuelles interventions. Une agence saura vous aider à appliquer ces 8 conseils pour une participation réussie à un salon.

1. Soignez le choix du stand

Le choix du stand est très important, car il sera la vitrine de votre entreprise pendant toute la durée du salon. De nombreuses considérations techniques entre en compte dans le choix du stand, un prestataire évènementiel saura vous aidez à optimiser l’espace qui vous est imparti. Car sur un salon, les mètre carrés sont chers ! Ne surchargez pas votre stand. Choisissez-le de la couleur de votre marque, en mettant bien en avant votre logo et votre signature. Comme souvent en marketing « Less is more » (Moins, c’est mieux). Le stand doit permettre de vous repérer dans le salon. Le visiteur qui souhaite venir à vous doit pouvoir vous localiser facilement grâce à votre stand, reprenant les codes graphiques habituels de votre société.

2. Ne négligez pas l’éclairage

Mettez votre produit et votre stand en valeur. Comme toute prestation technique, l’éclairage est très important. C’est lui qui va donner l’ambiance du stand et le rendre plus chaleureux. Il doit aussi attirer le regard sur les zones importantes du stand (la zone de démonstration par exemple, ou la caisse).

3. Définissez un dress-code

Prévoyez une tenue qui permettra à vos collaborateurs d’être facilement repérable sur votre stand. Imaginez un stand sur lequel vous ne savez pas à qui vous adressez, vous seriez tenté de ne pas vous arrêter ! Le dress code peut être juste un t-shirt identique à tous les membres de la société ou simplement un accessoire, un foulard ou même… un masque aux couleurs de la société… Faites en sorte que la tenue soit visible mais également jolie, car c’est elle qui va représenter votre entreprise et participer au branding. Il ne s’agit pas de se déguiser pour les besoin d’un salon mais de se mettre aux couleurs de la société.

4. Faites la distribution

« Distribution gratuite ! ». Il ne s’agit pas ici d’offrir des cadeaux pour offrir des cadeaux, ce qui pourrait s’apparenter à jeter l’argent par les fenêtres. En distribuant des goodies sur votre stand, vous nouez un premier contact avec le visiteur, qui osera plus s’arrêter et s’intéresser à votre produit. Si vous avez prévu de distribuer des sacs, des tote-bags en tissu avec le logo de votre marque, par exemple, vous alliez l’utile à l’agréable dans la mesure où votre sac deviendra un véritable vecteur de communication ambulant dans tout le salon.

5. Pensez au traiteur

Si vous participez à un événement professionnel avec une clientèle habituée à des prestations haut de gamme, pensez à vous les services d’un traiteur vous permettant de proposer des amuse-bouche sucrés ou salés pendant toute la durées de l’événement. .

6. Prévoyez des démonstrations

A heures fixes, prévoyez des démonstrations de vos produits et services, d’une dizaine de minutes. Vous pouvez vous aider d’une présentation sur grand écran ou faire la démonstration du produit en direct, avec un micro afin que la démonstration n’ait pas l’air confidentielle. A la fin de votre démonstration, demandez toujours s’il y a des questions dans l’assistance, c’est l’occasion d’ouvrir le dialogue avec les visiteurs du salon.

7. Ne soyez pas trop offensif

On a tous envie de voir les visiteurs s’arrêter sur notre stand. La première idée serait de demander à chaque passant si on peut les aider. Mais attention à ne pas leur faire peur. Laissez-leur le temps de se faire une idée plus précise de votre activité et de savoir si votre produit ou services pourrait lui rendre utile. Si vous vendez des logiciels pour les PME, vous perdriez votre temps à en faire la démonstration à un indépendant.

8. Pensez bien vos documentations

Un visiteur ne doit pas repartir les mains vides. Vous devez lui donner la possibilité de prolonger sa connaissance de votre entreprise en lui remettant une documentation adaptée. Plus le visiteur vous a semblé intéressé lors de la prise de contact, plus la documentation devra être précise. C’est pourquoi vous devez prévoir plusieurs types de documentation : plaquette d’entreprise, fiche produit, catalogue produits…

9. Prenez les contacts

Si vous ne faites pas de vente directe sur le salon, n’oubliez surtout pas de prendre les coordonnées des visiteurs afin de pouvoir prolonger l’échange et convertir le prospect en client tout en respectant les règles RGPD. Pour accroitre le nombre de contacts prospects récoltés, vous pouvez organiser un concours avec une urne, dans laquelle les visiteurs devront glisser leur carte de visite.

Enfin, quelques semaines après le salon, pensez à faire le bilan de cet événement, évaluez son retour sur investissement, en termes de contacts mais aussi en termes de chiffre d’affaires à postériori. Cela vous permettra de savoir si vous devez renouveler votre participation à ce salon l’année suivante et si besoin, d’améliorer certains points dès l’organisation du salon.