Femme d’affaires : 4 conseils que toute entrepreneuse devrait connaître

Grâce à la promotion de l’égalité des sexes dans le monde, la présence des femmes sur le marché du travail augmente chaque jour. Outre la représentativité et l’innovation du leadership féminin, de nouvelles activités et opportunités commerciales apparaissent également.

Les femmes surmontent les inégalités et prouvent leur valeur et leurs compétences réelles sur le marché du business et de l’emploi. Plusieurs sondages et enquêtes ont d’ailleurs montré que les femmes concurrencent largement les hommes en matière de création d’entreprise. De plus, les réseaux de femmes business women ne cessent d’augmenter chaque année, les mettant ainsi sur le même pied d’égalité que les hommes.

Les femmes dirigeantes d’entreprises

Les femmes sont par nature plus soucieuses des détails et ont donc une vision systémique et analytique de l’entreprise dans son ensemble. En outre, elles sont en mesure de mieux développer les relations interpersonnelles, ce qui constitue un grand avantage concurrentiel sur le marché aussi bien du business que de l’emploi.

Des données récentes de la société de conseil McKinsey indiquent que les entreprises dont les dirigeants sont des femmes parviennent à augmenter de 21% de plus que la moyenne leurs résultats.

Il est très fréquent que les femmes envisagent de devenir entrepreneure après leur maternité : créer leur business ou travailler pour leur propre compte. La flexibilité du temps et la réalisation de l’indépendance financière sont les principaux facteurs qui favorisent l’entrepreneuriat au féminin généralement.

Mais malgré les caractéristiques particulières du leadership féminin, de nombreuses femmes se heurtent encore à des obstacles dans leur projet d’investissement, de création d’entreprise ou activité professionnelle.

Conseils pour les femmes chefs d’entreprise

Après avoir travaillé pendant plus de 30 ans dans le monde de l’entreprise, Liamar a décidé d’investir dans son rêve et a mis en place sa propre entreprise, devenant ainsi une entrepreneure. “Le sentiment est celui du vide et de ne pas savoir où aller, mais comme je savais déjà quelle était ma mission, tous les défis sont devenus de minuscules obstacles que j’ai surmontés pour arriver là où je voulais aller, et je continue à transposer là où je veux aller”, conclut l’instructeur agréé de SBCoaching.

En tant qu’entrepreneure, elle partage ainsi ses expériences en procurant ces 4 conseils de coaching qui peuvent vous aider à réussir la création et la mise en place pérenne de votre entreprise :

1. Rassembler le capital nécessaire et être prudent dans les dépenses

Lorsque vous envisagez de vous lancer dans un projet d’investissement, il est primordial de disposer d’une réserve financière suffisante. Au tout début de votre activité, vous devrez contrôler les finances en investissant uniquement dans des choses qui apporteront une valeur ajoutée à votre projet de création. Ce conseil est le plus important car 26% des petites et moyennes entreprises ne résistent pas aux deux premières années.

2. Connaissance de soi : découvrez exactement quelle est votre mission

Au moment de la création de votre business, il est essentiel que vous définissiez votre mission, surtout durant la première année de mise en place de votre business. Vous devez en effet vous épanouir pour garantir la réussite du projet. Il vous faudrait ainsi opter pour ce qui vous rend vraiment heureux pour comprendre si c’est le meilleur moment pour entreprendre. La connaissance de soi doit ainsi être plus approfondie en remettant en cause plusieurs aspects du projet. Vous pouvez même suivre une petite formation pour renforcer et orienter votre action pour vous démarquer des hommes, et valoriser votre activité. Intégrez également un réseau de business women pour vous motiver et vous conseiller durant la mise en place de votre projet de création.

3. Soyez détaillée lors de la définition de vos objectifs

Mettre en place des objectifs clairs et précis permet d’élaborer les meilleures stratégies pour l’entreprise, surtout durant la première année de création de celle-ci. De plus, il faudrait fixer une date pour leur réalisation et préconiser les différentes actions à entreprendre, en visualisant les étapes qui seront nécessaires pour les atteindre.

4. Tout mettre en pratique

La dernière étape consiste à passer à l’ACTION. Beaucoup pensent et peu le font notamment pour un entrepreneuriat au féminin. Il n’y a pas de secrets, mais beaucoup de travail, d’engagement et de dévouement.

Comment le coaching peut-il aider les femmes à réussir ?

Ces femmes peuvent obtenir un coaching leur permettant de se concentrer pleinement sur l’augmentation des performances et la maximisation des résultats dans la vie personnelle et professionnelle. Cette formation aide les femmes à :

  • Définir clairement les buts et les objectifs ;
  • Développer leur concentration et leurs compétences pour les atteindre ;
  • Identifier et surmonter les blocages qui les empêchent de les atteindre ;
  • Augmenter leurs performances et faire preuve d’excellence dans la vie des autres ;
  • Augmenter le niveau de satisfaction et de réussite dans leur vie professionnelle ;
  • Rencontrer d’autres femmes ayant la même ambition via des réseaux dédiés

Elles peuvent également intégrer une association sur l’entrepreneuriat au féminin créant ainsi leur propre réseau pour les échanges d’expérience et de conseils. Ce type d’association oeuvre pour une bonne cause axée sur le “women empowerment” permettant ainsi aux femmes d’avoir la même égalité de chance que les hommes pour réussir dans leur projet de création d’entreprise ou dans son travail en milieu professionnel.