Les premières bonnes pratiques RSE pour le bien-être des salariés

RSE

La responsabilité sociétale des entreprises fait partie des nouvelles normes recommandées aux entreprises afin de favoriser l’épanouissement de leur travailleur. Connaitre les bonnes pratiques à appliquer pour sa société peut être gage de développement professionnel. Si vous recherchez les meilleurs conseils RSE à mettre en œuvre pour vos salariés, on vous donne les meilleures recommandations en la matière.

Placer les salariés au cœur de votre stratégie RSE

Lorsqu’on parle de la responsabilité sociétale des entreprises, les recommandations des spécialistes sur alcimed.com précisent qu’elle doit être orientée vers le bien-être des travailleurs. En effet, les ressources humaines sont le maillon le plus important pour le développement d’une structure. C’est la raison pour laquelle les meilleures pratiques RSE en entreprise doivent placer le personnel au centre des décisions à adopter. Cette recommandation fait partie des conseils RSE élémentaires. Toute innovation sociétale doit être accompagnée dans sa mise en œuvre, autrement, l’échec de la réforme est inévitable.

En outre, avant de vous engager dans des pratiques techniques trop entreprenantes, veillez à identifier les parties prenantes et à associer tous vos collaborateurs. Vous pouvez nommer un responsable de la RSE et confier des responsabilités RSE à d’autres figures clés de l’entreprise. Leur rôle est de motiver le personnel à l’exercice et de conduire le processus. Veillez surtout à recueillir les attentes de vos salariés sur la responsabilité sociétale de votre structure afin de ne pas vous écarter de leurs besoins. Vous ne devez pas occulter les autres parties prenantes comme les consommateurs, les investisseurs, les parties prenantes locales ou même les actionnaires afin d’assoir une RSE pertinente.

Par ailleurs, lorsque vous avez défini votre ligne d’action, prendre des engagements publics est une excellente démarche pour rassurer vos salariés sur vos engagements. Cette action donne surtout de la valeur à votre entité et contribue à motiver les équipes.

Les bonnes pratiques environnementales : évoluer vers les énergies renouvelables

L’une des recommandations RSE qui prend en compte les arguments des travailleurs touche surtout à l’environnement de travail. En effet, au-delà de la rémunération, l’environnement de travail du personnel est capital dans la garantie de leur bien-être. C’est sur ce facteur précis que la RSE doit se focaliser pour être une action d’impact.

Techniquement, vous devez analyser le taux de satisfaction de vos salariés et opérer des changements. Par exemple, passer aux énergies renouvelables est une bonne pratique bénéfique sur tous les plans. Prioritairement, le passage aux énergies renouvelables vous permet de réaliser des bénéfices importants sur votre niveau de consommation énergétique et de faire des économies pour la société. Pour les salariés, l’environnement de travail est transformé et le personnel est protégé sur le plan sanitaire. Le passage aux énergies vertes peut également vous valoir des accords de partenariat, car les politiques gouvernementales sont favorables à ce type de changement.

Les bonnes pratiques environnementales : évoluer vers la digitalisation

Les entreprises représentent des acteurs majeurs de la pollution des villes. Qu’il s’agisse d’une usine de transformation ou d’un simple établissement centralisé dans des bureaux, les déchets produits sont considérables. Une bonne pratique que l’entreprise doit déployer dans ce cas peut consister à réduire le taux d’émission des déchets. Par exemple, vous pouvez opter pour une transformation des déchets grâce au recyclage. Conformément aux orientations des experts sur alcimed.com, il est aussi possible d’envisager une optimisation de la gestion en restructurant vos services et en optant pour des solutions biodégradables. Considérez les bonnes pratiques de tri des déchets pratiquées dans les ménages pour déployer votre RSE en société.

Le passage à la digitalisation peut aussi être un bon conseil en matière de RSE. Les papiers imprimés par erreur ou suite à des corrections ralentissent le travail et le rendent plus fastidieux tout en exaspérant les travailleurs. Pour les salariés, c’est un excellent moyen de bénéficier de formations, mais aussi de devenir plus productifs à leur poste. Rendre votre administration plus véloce grâce au digital peut soulager le travail des collaborateurs tout en rendant votre structure plus compétitive sur le marché.

Développer un plan de transport pour les salariés

La RSE efficace doit aussi s’appuyer sur les plans de déplacement du personnel. En réalité, les déplacements individuels du personnel sont couteux pour l’ensemble et impactent significativement le niveau de pollution et le réchauffement climatique. C’est la raison pour laquelle une bonne pratique en matière de responsabilité sociétale de l’entreprise doit faciliter le covoiturage ou la mise à disposition d’un véhicule de transport commun pour le personnel. Cette solution favorise l’attractivité de votre compagnie.

Transformer le milieu de travail du personnel

L’évolution du marché du travail oblige à repenser le cadre de travail ordinaire des salariés de l’entreprise. Les bonnes pratiques RSE dans ce domaine doivent consister à offrir un cadre agréable à vivre pour le collectif. De plus en plus, l’espace de travail tend à se confondre à un espace privé semblable aux ménages. De ce fait, vous devez vous réadapter pour offrir les meilleures commodités à vos équipes. Prévoyez une aire de restauration et de cuisine pour vos cadres afin de faciliter leur installation. Il est aussi possible de créer une garderie pour les enfants du personnel ou des aires de jeu et de divertissement. Ces pratiques facilitent l’esprit de groupe et le sentiment d’appartenance à la communauté de l’entreprise. Instaurer des activités collectives ou une salle de sport peut aussi être un bon exemple de pratique RSE.

Il va sans dire que le bien-être des travailleurs doit aussi être garanti par des pratiques visant la prise en charge des accidents de travail. Recrutez un médecin du travail sur votre site ou un psychologue du travail afin de prévenir le burnout ou les crises en milieu professionnel fait partie des conseils RSE les plus appréciés. Il est aussi utile de veiller au respect du Code du travail en sollicitant le concours d’un spécialiste du droit de travail qui conserve son indépendance. Vous pouvez aussi prévoir des règles favorisant les personnes en situation de handicap ou l’accès des femmes aux hauts postes de responsabilité dans votre entreprise.

En définitive, retenez que les premières bonnes pratiques RSE à mettre en œuvre pour le bien être des travailleurs doivent tenir compte de leurs attentes. C’est la raison pour laquelle en amont de la mise en exécution de votre plan RSE, il est utile de déployer une méthode participative. Pour l’essentiel, améliorer l’environnement, les conditions et le cadre de travail, veiller à l’application du Code du travail et développer un plan de transport pour le personnel sont d’excellentes pratiques RSE pour toute entreprise.