Que faire pour limiter les risques d’accidents dans un escalier ?

La prévention des risques d’accident est une étape importante. En effet, il existe différents risques qui pouvant être rencontrés par tout individu lors de la montée ou descente en escalier. En France, cette situation est bien protégée et encadrée dans plusieurs dispositifs législatifs et réglementaires. Sur ce, encore faut il comprendre plus sur les bonnes pratiques et techniques a entreprendre pour limiter les risques d’accidents dans un escalier ?

Les règles de sécurité en matière d’accident en habitation

En France, la prévention des risques d’accident en matière d’habitation est régie par différents dispositifs législatifs et réglementaires. A savoir, le code de la construction et la loi numéro 2005-102 du 11-02-2005, le décret numéro 2017-431 du 28-03-2017, les arrêtés (2017-431 du 28-09-2017, 19-04-2017, 28-05-2015, 25-06-1980, 13-06-2017, 19-12-2017) et circulaires (relatifs à la mise en accessibilité des ERP, des bâtiments habitables, des transports publics et voire pour les personnes handicapées).

En effet, le code la construction et d’habitation régit respectivement la sécurité des immobiliers d’une certaine hauteur, la protection des risques et paniques dans les ERP, les sanctions pénales, le droit applicable pour les personnes handicapées, l’obligation de sécurité à leur profit, le registre de sécurité et l’obligation d’accès aux établissements recevant du public. Par contre, la loi 2005-102 garantit le principe de l’égalité des droits et chances et la citoyenneté ainsi que la participation des personnes à mobilité réduite.

Sachez que pour ainsi garantir la sécurité des personnes à mobilité réduite, le nez de marche doit prévoir une bande d’éveil, un garde-corps, un bonne luminosité, une certaine hauteur et largeur des escaliers. A cela s’ajoute la qualité antidérapante, le contraste de couleur par rapport à l’ensemble des escaliers et l’absence de débord excessif…

Les différents types de nez de marche

Il existe différents modèles de nez de marche disponibles-commercialisables-commandables en ligne ou physique.

En effet, vous pouvez également choisir entre les modèles suivants. Notamment : le modèle antidérapant en acier galvanisé ou inoxydable, le modèle en alu (jaune public ou avec quartz ou larmé ou noir ou hachuré ou autre), le modèle en acier inoxydable coloré, le modèle à bande photoluminescente, le modèle en fibre de verre, le modèle pour une installation a l’extérieur, le modèle en élastomère, le modèle recouvre barreau d’échelle, le modèle en caoutchouc, etc.

Conseil pour limiter les risques d’accident dans un escalier

De prime abord, sachez que la mise en place du nez de marche est obligatoire et doit répondre à différents critères prévus dans le cadre du code de la construction et d’habitation ainsi que d’autres dispositifs réglementaires. En effet, le nez de marche joue un rôle important dans le cadre de la prévention d’accident au profit des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Celui-ci permet de limiter les risques de chute en escalier, notamment en période de pluie ou lorsque les marches sont souvent humides. A cela s’ajoute, la résistance au fort passage, la solidité, la visibilité par rapport au reste de la marche, la protection surfacielle de la marche.

Puis, l’escalier doit également être bien installé. Pour ce faire, le constructeur ou propriétaire doit prévoir un bon degré de marche, une contremarche, une profondeur de la marche ou giron, un bon emmarchement, une bonne emprise pour bien s’adapter a toutes les personnes (a mobilité réduite ou a celle normale) qui y montent ou descendent souvent. De plus, il faudra bien choisir son profil antidérapant et bien la poser au nez de marche conformément aux règles de sécurité dans ERP. Aussi, vous devez inclure de l’adhésif au nez de marche et le coller à la marche ou choisir pour la colle a fixer dans le nez de marche ou opter pour le perçage du nez de marche et le visser au support ou voire même opter pour technique encastrée pour sceller le nez de marche dans l’épaisseur du revêtement pour bien se fixer et présenter une meilleure durabilité et solidité…