Recouvrer une créance impayée avec Legalcity

créance impayée

Une créance impayée est préjudiciable pour les besoins en fonds de roulement d’une entreprise. Lorsque cela se répète ou perdure dans le temps, c’est la survie de la structure qui est en jeu. C’est ainsi que plusieurs entreprises se retrouvent en faillite en France. Pourtant, afin d’éviter cette issue fatale, il existe des solutions efficaces de recouvrement de créance en ligne ! Si l’usage commercial veut qu’on accorde une rallonge de temps de remboursement à ses débiteurs, lorsqu’un grand nombre de factures restent impayées, l’entreprise endure des conséquences négatives.

Déjà, il faut comprendre qu’une créance est une somme due à votre société par un client débiteur, ce dernier étant donc la personne morale qui a une dette envers vous. À titre d’exemple, si vous avez livré des fournitures chez un client et que celui-ci ne vous a pas encore payé, vous détenez par conséquent une créance envers lui. L’impayé s’installe lorsque le client n’a pas réglé sa facture à bonne date (à la date convenue). Plusieurs cas peuvent se présenter : soit vous n’avez pas accusé réception du règlement, ou soit votre débiteur vous a adressé une traite ou un chèque qui est revenu impayé, parce que « sans provision ». Votre client peut aussi ne pas vous avoir donné son accord de paiement dans les délais prévus. Vous devez dans tous les cas rester vigilant car la survenance d’un impayé peut être annonciatrice d’une difficulté de trésorerie ou de conséquences plus graves.

Lorsqu’un client n’a pas toujours réglé sa facture après échéance et quelques relances de rappel, il est temps pour le créancier d’initier une procédure de remboursement de la créance impayée.

La solution de recouvrement de créance en ligne

Dans la pratique, la mise en recouvrement traduit un processus ou une démarche réalisée par le créancier afin d’obtenir de son débiteur, la somme d’argent qui lui est due. Aujourd’hui, vous pouvez confier facilement vos créances à un prestataire externe, à fin d’exigence, sans avoir à sortir des locaux de votre entreprise ou à solliciter vos commerciaux ce qui pourrait s’évérer, à termes, contre productif.

Il s’agit d’une solution d’externalisation conçue sur-mesure par la startup fintech Legalcity qui vous permet d’obtenir de meilleurs résultats et plus rapidement. L’objectif est de fournir aux entrepreneurs des alternatives simples et pratiques leur permettant de gérer les problématiques de recouvrement de créance afin qu’ils se consacrent en toute quiétude au développement de leur activité et à la satisfaction client.

Au cœur de la mission de “Legalcíty” dirigé par Etienne de Fontainieu et Frederic Dupuy, il y a l‘accès au droit pour tous. En effet, le risque reste élevé pour les entreprises, notamment les TPE / PME, de se retrouver avec une pile de factures impayées, et de ne pas disposer d’un pouvoir d’accès aux différentes disciplines du Droit. La volonté de “Legalcity” est d’adjoindre tout le potentiel du digital à l’expertise des meilleurs spécialistes en droit dans le but de proposer une assistance administrative et juridique à tous les entrepreneurs.

Afin de recouvrer une créance impayée, la startup va jouer de son professionnalisme pour obtenir votre facture acquittée dans le respect de la loi mais également dans un cadre amiable, respectueux de la relation client Les clients qui s’adressent à ce cabinet de recouvrement de créance en ligne, apprécient sa capacité à dénouer des situations complexes et à trouver la plupart du temps, des solutions amiables aux soucis de retard de paiement,et ce, à un coût très abordable et sans frais de dossier lorsque vous êtes un abonné, il faut donc agir vite avant l’expiration du délai de prescription de vos impayés, car la procédure de recouvrement se déroule en plusieurs étapes.

L’étape du recouvrement amiable

Une fois votre dossier réceptionné, votre partenaire de recouvrement de créances en ligne va prendre contact avec votre débiteur afin de lui notifier qu’il est mandaté pour recouvrer votre créance et inviter votre débiteur à procéder au paiement. Suivre cette étape de relance amiable permet d’instaurer le dialogue entre les parties. Cela se fait par appel téléphonique ou par l’envoi d’un e-mail.

Le contacte par e-mail reste cependant la meilleure option pour conserver une trace des conversations. Cette étape ne consiste pas à menacer ni à exercer une quelconque pression sur l’interlocuteur. Mais simplement rappeler au débiteur qu’il est astreint à une obligation de paiement. Et aussi, lui expliquer que la procédure amiable représente la voie la moins compliquée pour tous.

La lettre de relance doit contenir des informations précises sur la créance dont on exige le remboursement. Il faut au besoin y inclure des documents additionnels comme une copie de la facture ou des factures impayées pour appuyer la demande.

Faire appel à un Cabinet de recouvrement a en outre une incidence psychologiquement importante auprès du débiteur qui constate que le créancier a confié à un professionnel du recouvrement et qu’une étape supérieure est franchie sans que celle-ci n’ait pour vocation de nuire à la relation client.

L’étape cruciale de la mise en demeure

Si l’étape précédente n’a pas été concluante et que le Cabinet de recouvrement n’a pas obtenu le paiement de votre créance, elle va adresser une mise en demeure de payer au débiteur. Cela consiste à l’envoi d’un courrier qui comporte des mentions obligatoires sans lesquelles la demande ne sera pas recevable.

La présente étape représente le dernier recours pour exiger du débiteur le paiement de ses dettes de manière amiable, avant d’enclencher une procédure de recouvrement judiciaire. Dès la réception du courrier de mise en demeure, le client débiteur aura au total 30 jours pour verser le montant dû. Attention, l’envoi de la lettre de mise en demeure constitue une étape obligatoire à observer avant de pouvoir engager toute action en justice, à titre de procédure suivante. Cette lettre doit également prévoirla communication l’ensemble des textes législatifs liés à la procédure judiciaire engagée et seul un praticien peut vous en assurer la parfaite rédaction. Un débiteur mal intentionné et bien conseillé pourra dans le cas contraire contester aisément le courrier.

Le débiteur à toutefois la possibilité de contester sa mise en demeure puisque cette procédure en l’espèce, est en réalité une formule pour l’obliger à s’engager sur la voie d’une résolution amiable. S’il se décide à régler la somme réclamée , les deux parties pourront tenter de trouver un bon compromis quant au règlement des factures. Mais si en dépit de tous les efforts, aucune issue favorable ou acceptable n’a été trouvée, il est temps d’enclencher le dernier recours qui est la procédure de recouvrement judiciaire !

La procédure judiciaire

L’entreprise de recouvrement de créance en ligne va en dernier recours, Initier une action en justice pour recouvrer la créance.

Tout au long du processus le créancier pourra suivre avec le juriste dédié par LEGALCITY à la gestion de son dossier, l’avancement de ce dernier et à chaque étape de la procédure sera orienté et conseillé sur la meilleure démarche à suivre. Cet accompagnement lui assure un taux de résolution important de la procédure judiciaire.

Les frais engagés auprès des huissiers partenaires étant, lors de l’exécution remboursés.

Avant d’entamer les démarches, LEGALCITY communique au client l’ensemble des frais liés à la procédure et obtient la garantie, qu’il n’obtiendrait pas, s’il agissait seul, d’optimiser au maximum les frais liés aux procédures.

LEGALCITY dispose d’un réseau d’Huissiers Partenaires compétents en France et En Europe ainsi que d’un réseau d’avocats spécifiquement rompu aux affaires de recouvrement de créances qui seront sollicités uniquement si cela s’impose. Pour chaque activité ou service relevant du domaine de ses compétences, LEGALCITY s’est entourée des experts juridiques en vue de donner une issue favorable à ses affaires.

Pour les services de recouvrement de créance impayée ou d’injonction de payer, le cabinet s’attache à rendre l’entame des procédures et le suivi des dossiers aussi simples que possible. Les développeurs informatiques de la startup disposent en effet des outils et des compétences les mieux adaptées au marché, les chargés de recouvrement sont tous issus d’une formation juridique en droit de l’exécution et ont également pour mission de facilité l’intermédiation entre les parties.

La pleine satisfaction des clients étant le “MANTRA” qui dirige et préoccupe l’ensemble des actions en recouvrement de vos factures impayées.