Besoin de conseils ? D’un accompagnement ?
Facilitez vos recherches et démarches !

Mettez-vous en relation avec l’un de nos experts !







Les aides financières pour la création d’entreprise

aides financières création d'entreprise

Peu importe votre situation financière et vos ambitions pour les années à venir. Que vous soyez chômeurs, bénévoles, non-salariés, travailleurs indépendants ou saisonniers, si vous avez un projet de création d’entreprise, cet article vous intéresse. Il vous montrera les techniques pour recevoir une aide à la création de votre boîte.

Les conditions nécessaires à l’obtention d’une aide à la création d’entreprise

Pour bénéficier des aides financières, il faut respecter les exigences énoncées. Elles sont nombreuses mais les plus célèbres sont l’ACCRE et les exonérations des jeunes entreprises innovantes. Pour l’ACCRE, il suffit d’être au chômage, ou salarié d’une société commerciale en redressement ou liquidation judiciaire, d’avoir 18 à 30 ans, de créer sa boîte ou de reprendre une entreprise, outre l’accomplissement de quelques formalités administratives. Ce dispositif dure une année en moyenne. Mais il peut être étalé sur trois ans pour une micro entreprise. Les PME ayant moins de 8 ans d’existence, dont 50% du capital au minimum est détenu par les personnes physiques ou morales désignées par la loi, peuvent bénéficier d’une aide à la création d’entreprise, réservée aux entreprises innovantes.

Aide à la création d’entreprise venant de l’État

L’État a mis en place plusieurs moyens permettant de profiter d’une aide à la création d’entreprise pendant un temps déterminé. Par le système de l’ACCRE, les jeunes entrepreneurs, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap peuvent jouir d’une exonération des charges sociales. Les entreprises innovantes peuvent se prévaloir d’un régime fiscal favorable pour les recherches qu’elles effectuent par exemple. L’autoentrepreneur souscrivant dans le capital de son entreprise peut se prétendre à un allègement fiscal comme une réduction d’impôt sur le revenu, ou d’impôt sur la fortune. L’installation dans certaines régions comme sur la Zone de Restructuration de la défense, en Corse, en Normandie, est également source d’exonération de taxes et de charges sociales.

Aide à la création d’entreprise venant d’autres entités

Les aides aux entreprises apportées par les autres organismes prennent la forme de prêts, de participation au capital ou d’un simple investissement. Les entreprises à économie sociale et solidaire ont la possibilité de recourir à un prêt en offrant une garantie ayant une valeur estimée à 50% tout au plus de la somme prêtée. Certains investisseurs s’intéressent au développement de l’entreprise implantée dans un quartier défavorisé ou appartenant à une ou des personnes en situation de précarité, porteurs de projets. Aucune caution n’est demandée en contrepartie.