Quel salaire peut-on espérer en portage salarial ?

salaire salarial

La situation économique amène de plus en plus de travailleurs indépendants à se tourner vers le portage salarial. Ce système attire par la liberté et la sécurité qu’il offre. Il est également possible de bénéficier notamment des mêmes avantages qu’un salarié grâce au portage salarial. La question de la rémunération en portage salarial revient souvent. Quel salaire peut-on espérer ? Quels sont les métiers acceptés en portage salarial ? Comment obtenir une estimation pour faire le bon choix ?

Les métiers éligibles au portage salarial

Le portage salarial offre la possibilité à une société de portage de conclure un contrat en CDD ou en CDI avec un consultant. Il combine le salariat et le régime du travailleur indépendant. Cependant, avant de vous lancer dans les calculs de salaire, prenez connaissance de certaines informations indispensables. En effet, cette forme d’entente s’adresse uniquement aux métiers qui ne concernent pas le service à la personne. Le salarié porté doit également exercer un métier autre qu’une activité réglementée, comme la comptabilité ou la médecine. Avant de vous lancer dans cette voie, assurez-vous que votre activité fait partie de celle éligible au portage.

En effet, toutes les professions citées dans l’article L. 7231-1 du Code du travail n’entrent pas en compte. L’assistance aux personnes en mobilité réduite, la garde d’enfants ou le service d’aide à domicile ne sont pas autorisés dans le régime du portage. Aujourd’hui, les secteurs comme l’informatique, la communication, la finance, les ressources humaines occupent la première place en portage salarial. D’autres domaines proposant des prestations intellectuelles comme l’architecte d’intérieur ou le consultant indépendant ont aussi la possibilité d’intégrer cette structure.

Les frais prélevés par la société de portage

Le portage salarial adopte le fonctionnement d’une société classique. De ce fait, les salariés portés et la société de portage paient des frais et des charges :

  • Les cotisations patronales
  • Les cotisations salariales
  • Les frais de gestion

Les frais de gestion constituent le pourcentage que la société de portage retire sur le salaire brut. Le taux varie de 5 à 10% du chiffre d’affaires. Ces charges lui servent en partie de rémunération. Toutefois, le porteur octroie en contrepartie des prestations annexes comme l’accompagnement, la gestion administrative, l’assurance responsabilité, l’assistance juridique. La liste n’est pas exhaustive. Certaines proposent même un réseau professionnel pour aider leurs salariés à trouver des clients. La société propose des taux plus intéressants, en fonction de la performance ou de l’ancienneté.

portage salarial

Quel salaire percevoir en portage salarial ?

Il est tout à fait possible d’obtenir une estimation du salaire en portage salarial. Il est ainsi possible de faire une simulation en ligne pour connaître son salaire en amont. Avant de réaliser ce type de simulations, penchons-nous sur la manière dont est calculé le salaire en portage salarial. Ce calcul s’effectue en quelques étapes. D’abord, les frais de gestion sont déduits du chiffre d’affaires total perçu auprès des clients. En général, ce montant correspond aux rémunérations accumulées sur un mois. Pour obtenir le salaire brut, vous déduisez du résultat les charges patronales. Le calcul du salaire net vient en dernier lieu, en retirant les charges salariales. Par contre, les sociétés en portage salarial imposent aux portés des seuils de salaire minimum. Pour les atteindre, elles leur préconisent une rémunération journalière d’au moins 300 €.

Un exemple pour comprendre le calcul

Pour comprendre ces étapes, voici un exemple concret :

  • Salaire journalier : 500 €
  • Nombre de jours travaillés : 20
  • Frais de gestion : 10%
  • Charges patronales : 22%
  • Charges salariales : 14 %

Le chiffre d’affaires correspond à 500 x 20 soit 10 000 €

La société retire les frais de gestion de 10 % qui équivalent à 1000 €. Nous obtenons un résultat de 9000 €.

Le salaire brut s’obtient en déduisant de cette somme les charges patronales de 22 %, soit un équivalent de 1980 € (9000 x 22)/100

9000 € – 1980 € = 7020 €

Il ne vous reste plus qu’à soustraire les charges sociales pour connaître le montant du salaire net. Ces charges de 14 % représentent 982,8 € (7020 x 14)/100

Le salaire net : 7020 € – 982,8 € = 6 037,2 €

La négociation des avantages sociaux s’effectue auprès de votre société de portage. De ce fait, le taux des charges sociales varient en fonction. Selon ces éléments intégrés dans le calcul, le salaire net représente entre 50 à 70% de votre chiffre d’affaires initial.

picture-quel-salaire-salarial

Comment obtenir le remboursement des frais professionnels ?

Dans le cadre de l’exercice de votre métier, vous êtes parfois amené à payer d’autres frais. Il en existe deux types : les frais facturables et les frais non facturables.

Les frais facturables

Les frais facturables ou frais de mission concernent les dépenses liées à l’exécution de la mission ordonnée par le client. Elles ne sont pas prises en compte lors du calcul du salaire brut. Il peut s’agir de frais de déplacement, d’hébergement et d’autres contributions du même type. Pour ne pas subir de perte, vous devez les négocier auprès du client et les inscrire dans le contrat. Vous les récupérerez sur le salaire net, car elles y sont incluses par la suite.

Les frais non facturables

Les frais facturables sont les dépenses indispensables au bon fonctionnement de l’activité. Ils sont pris en compte dans le calcul du salaire, à condition de détenir des justificatifs. Les frais de fonctionnement ne sont pas imposables. De même, ils ne sont pas pris en considération dans le calcul des charges sociales. L’abonnement internet et téléphonique, les fournitures et autres sont assimilés à des frais non facturables. En plus du salaire net, vous percevrez le montant total de ces dépenses à la fin du mois. Ils optimisent la rémunération.

La simulation de salaire en portage salarial

Il existe un moyen plus simple de calculer la rémunération en portage salarial : la simulation. Les sociétés proposent en effet ce genre d’outil pour vous faciliter la tâche. Il s’agit aussi d’un dispositif efficace pour trouver l’agence qui vous apportera les meilleures conditions. Ce système permet ensuite de faire un comparatif pour mieux choisir. Comment se servir d’un simulateur ? Ces étapes vous aident à comprendre son fonctionnement :

  • Entrez tout d’abord votre taux journalier moyen. Certains simulateurs proposent une autre option pour estimer le salaire en utilisant le chiffre d’affaires global.
  • Entrez ensuite le nombre de jours et le nombre de mois travaillés.
  • Intégrez dans le simulateur les frais facturables et non facturables dans les champs dédiés.
  • Lancez ensuite l’outil qui vous fournira les valeurs approximatives des charges sociales et des frais de gestion.

Selon les sociétés, les éléments demandés varient sensiblement. Dans tous les cas, vous recevrez un montant de référence qui vous donnera une idée du salaire en portage salarial.