Besoin de conseils ? D’un accompagnement ?
Facilitez vos recherches et démarches !

Mettez-vous en relation avec l’un de nos experts !







Définition du droit social

droit social

Le droit social se propose de règlementer les relations de travail entre l’employeur et la main d’œuvre. Le but du juriste consiste à remédier aux déséquilibres des rapports sociaux qui nuisent à la à la productivité et à la dignité du travail. Le droit social traite des conventions de travail, de la politique salariale et des actions de grève.    

Buts du droit social

Le droit social, qui comprend le droit du travail et les aspects de la sécurité sociale, est né vers le milieu du 19ème siècle. Il a été mis en avant par le constat d’une cruelle injustice dans le régime de travail de la classe ouvrière ou prolétaire. Le droit social a pour but d’éviter que le travail ne devienne une exploitation de l’homme par l’homme, suite à la cupidité des grandes firmes. La mise sur pied d’un cadre juridique qui détermine les normes et les règles applicables dans la vie professionnelle protège l’employeur aussi bien que la main d’œuvre salariée.

  • L’établissement des contrats

L’emploi débouche sur une collaboration qui engage à la fois le salarié et l’employeur. Le patron est soumis à l’obligation de rédiger une convention de travail dans laquelle seront spécifiés : la nature du contrat (CDD, CDI, contrat renouvelable…), les tâches et missions principales attendues de l’employé, ainsi que les dispositions relatives aux privilèges des travailleurs : les congés, les permissions, les charges de protection sociale en cas de maladie ou d’accouchement. Le droit social se penche sur les conditions de validité et de nullité des contrats et mentionne les différentes obligations des entreprises au moment de la cessation des contrats. Il s’emploie également à combattre l’usage abusif des contrats à durée déterminée, en clarifiant des règles intentionnellement contraignantes sur le délai maximum de ces contrats et leur champ d’application.

  • Le traitement salarial

Tout employé est en droit de recueillir une rémunération en contrepartie de ses prestations de travail. Le droit social fournit un cadre d’orientation précise dans la mise en œuvre de la politique salariale. Il encourage les systèmes de rémunération qui estiment à leur juste valeur les compétences et les efforts du personnel. Il condamne formellement les discriminations de sexe, d’âge, de culture, de nationalité ou de religion en matière de recrutement et de traitement salarial.

  • La procédure de licenciement

Une rubrique importante du droit social traite des causes légitimes qui justifient un licenciement : si la loi reconnaît à l’employeur un pouvoir disciplinaire pour procéder à l’embauche ou au renvoi du personnel, il devra par contre s’expliquer sur sa décision de débauche.

  • L’exercice des droits de grève

Le droit de cesser temporairement le travail est reconnu aux salariés pour causes de plaintes ou de revendications professionnelles.